Journée mondiale de la gastronomie durable (18 juin 2020)

Partager

L’alimentation joue un rôle déterminant dans la réponse aux grands enjeux environnementaux, sanitaires et sociaux du monde. À l’heure des dérèglements écologiques et climatiques, il est impératif de développer une gastronomie durable, c’est-à-dire qui tienne compte de la provenance des ingrédients, de la façon dont les aliments sont cultivés et arrivent jusqu’aux consommateurs.

Les modes de production et de distribution ont contribué à accroître la pollution des sols et des eaux, à appauvrir la qualité des produits, à répandre une alimentation standardisée riche en gras, sucre et sel. Elle est aussi devenue un facteur essentiel du réchauffement climatique, devant les transports. Plus les températures augmentent, plus la sécheresse et les inondations affectent la production agricole, mettant en péril la souveraineté alimentaire.

Au carrefour des enjeux de santé, d’environnement, d’économie, de culture, d’énergie, d’éducation et de société, la gastronomie doit s’inscrire dans une démarche vertueuse, durable et écoresponsable. C’est cette conception de la gastronomie que la France souhaite porter.

Dans le cadre de l’opération Goût de / Good France organisée chaque année partout dans le monde, un livre blanc de la gastronomie responsable a été développé avec le concours d’une cinquantaine de grands chefs internationaux. Une nouvelle édition sera publiée en 2021 et sera enrichie de nouveaux témoignages d’agriculteurs et de producteurs.

Un Forum de Paris pour la gastronomie et l’alimentation durable se tiendra en juin 2021 à l’initiative du président de la République avec pour objectif d’échanger sur les enjeux économiques, écologiques, agricoles, sanitaires de l’alimentation et définir notre modèle pour les années à venir.

Ci-dessous le Livre blanc de la gastronomie responsable – 2019 :