Famille "Industries Culturelles et Créatives"

Les industries culturelles et créatives françaises (ICC) représentent environ 2% de l’économie française et près de 600 000 emplois : c’est un secteur clé, en particulier à l’international avec 32,1 milliards d’euros de chiffre d’affaire à l’export.
Au croisement des diplomaties économique et d’influence, les ICC constituent l’un des pôles d’excellence de notre pays dont la promotion est essentielle dans une double logique : diffusion de la création française et soutien à nos entreprises culturelles.

Jean-Noël Tronc a été nommé fédérateur industries culturelles et créatives en février 2018.

La famille fédératrice consacrée aux industries culturelles et créatives vise à encourager les synergies entre les différents acteurs de ce secteur en les réunissant sous une identité commune. Il s’agit de favoriser la visibilité et la compétitivité des ICC françaises à l’international afin d’améliorer leurs performances sur les marchés émergents et prescripteurs.

Position française

L’exportation des biens culturels permet de diffuser la langue et la culture françaises ainsi qu’une image dynamique, forte et innovante de notre pays. Source d’échanges artistiques, intellectuels et technologiques, la promotion des ICC favorise le renforcement d’autres secteurs d’activité (comme le tourisme) dont les retombées économiques sont estimées à 32,5 milliards d’euros. La France peut se prévaloir de quelques champions mondiaux dans chaque secteur (Universal Music dans le secteur musical ; Ubisoft dans le jeu vidéo ; Hachette dans l’édition par exemple).

Certaines filières occupent une place prépondérante dans le paysage international : le cinéma français est placé deuxième sur le marché international du film derrière celui des États-Unis, alors que le livre français représente la première industrie culturelle française à l’export. On mentionnera également le succès international des productions françaises dans le domaine de la musique, de l’animation et des séries télévisées. Vecteur puissant de notre diplomatie d’influence, l’accompagnement des filières créatives à l’export constitue une priorité du ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

Les industries culturelles et créatives en quelques chiffres

Mise à jour : février 2018

PLAN DU SITE