Évaluations des projets FSPI-PISCCA

Partager

Instrument-phare de la politique de développement et d’influence française, le Fonds de solidarité pour les projets innovants, la société civile, la francophonie et le développement humain (FSPI) est un dispositif financier qui permet aux ambassades et aux services centraux du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) de soutenir, dans le domaine du développement, des actions innovantes, à impact rapide, à destination des populations des pays bénéficiaires. Le montant de l’enveloppe en 2021 s’élevait à 70 millions d’euros. Soumis aux principes de transparence et redevabilité, tous les projets FSPI font l’objet d’une évaluation dont les résultats sont rendus publics.

Les projets financés par l’instrument FSPI couvrent de nombreuses thématiques telles :

  • l’égalité femmes/hommes,
  • la jeunesse,
  • la santé,
  • la francophonie,
  • la protection de l’environnement,
  • l’agriculture,
  • l’enseignement supérieur et la recherche,
  • le climat.

Ils peuvent être mis en œuvre dans plus de 90 pays éligibles, en particulier dans les 19 pays prioritaires de l’aide française. D’une durée maximale de deux ans, chaque projet dispose d’un montant pouvant s’élever jusqu’à 1 million d’euros. A leur terme, les projets peuvent être repris à l’échelle par les bénéficiaires ou par d’autres acteurs du développement. Deux types de projets peuvent être financés par ce fonds : des projets mis en œuvre par les ambassades ou services centraux (FSPI) et des projets dévolus à la société civile (PISCCA).

Projets FSPI ou PISCCA : quelles différences ?
  • Les projets dits « FSPI » recouvrent des interventions sectorielles conçues et pilotées par les ambassades et les services centraux. Ils peuvent être menés à une échelle nationale ou régionale.
  • Les projets dits « Projets Innovants de la Société Civile et Coalitions d’Acteurs » (PISCCA), permettent aux ambassades de financer des initiatives locales conçues et mises en œuvre par des organisations de la société civile locales (ONG, associations, acteurs locaux non-étatiques, etc.). Ces projets visent à contribuer à la structuration et au développement de la société civile dans les pays en développement.

Les projets FSPI et PISCCA font tous l’objet d’une évaluation, conduite par des consultants ou des experts indépendants, ou bien par les services du MEAE et les ambassades (auto-évaluation). Les analyses respectent les principes et les critères de l’évaluation de l’aide définis par le Comité d’aide au développement de l’OCDE. Les informations sur les projets évalués, les résultats d’évaluation et les recommandations des évaluateurs ont été synthétisés au sein de fiches-résumé.

Fiches résumés des projets réalisés en 2022

Mis à jour : février 2024