Covid-19 : les mesures économiques et l’action du Ministère en soutien aux secteurs de l’export et du tourisme

Partager

Les conséquences de la crise de la Covid-19 sur l’économie française, européenne et mondiale sont majeures : les PIB et les échanges internationaux se sont contractés, presque tous les secteurs de l’économie ont vu leur activité baisser, jusqu’à un arrêt total dans certains cas.

Le Gouvernement s’est mobilisé pour proposer plusieurs mesures d’urgence de soutien à l’économie et aux entreprises : chômage partiel, report de charges, de cotisations, prêts garantis par l’État (PGE) à hauteur de 300 milliards d’euros, fonds de solidarité pour les TPE, etc.

Plus d’informations sur les mesures de soutien aux entreprises : consulter le site du Ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics

Plusieurs mesures ont été mises en œuvre par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans les secteurs économiques relevant de sa compétence : le tourisme et l’export, fortement touchés par la crise sanitaire.

Évaluer, accompagner, soutenir et informer les entreprises exportatrices, en coordination avec les régions et l’ensemble des partenaires de l’export

Le ministre Jean-Yves le Drian et le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne ont réuni présidents de région, parlementaires, acteurs publics et privés de l’export et représentants de filières à plusieurs reprises pour évoquer les enjeux et impacts de la pandémie pour le commerce extérieur et les exportations françaises et préparer la relance.

Ces réunions ont permis de faire un point de situation régulier sur les conséquences de la pandémie pour les entreprises exportatrices, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) ; de tirer un premier bilan des actions prises ; et de faire des propositions pour les mois à venir.

L’ensemble des acteurs a salué le travail partenarial engagé par la Team France Export [1] pour venir en soutien immédiat aux entreprises (dispositif d’information via une carte interactive, « météo de l’export », webinaires géographiques et sectoriels en accès libre).

Toutes les propositions formulées par les acteurs de l’export, dont celles des membres de la Team France Export, doivent permettre d’élaborer dans les prochains mois un plan partagé de relance à l’export. Ce plan, construit en partenariat par l’État, les régions et l’ensemble des acteurs s’attachera à mettre l’export au cœur de la relance économique de notre pays.

Pour une économie aussi ouverte que l’économie française (les exportations de biens et de services représentent 31 % du PIB), la reprise et le développement de nombreuses entreprises et de secteurs entiers dépendent en effet de leur déploiement à l’international et de leur capacité à se replacer sur les marchés export le plus tôt possible avec la réouverture des flux commerciaux.

Plus d’informations sur les mesures de soutien et outils mis à disposition :

Soutenir le tourisme, secteur clé de l’économie française

Secteur clé de l’économie française (près de 8 % du PIB français, 2 millions d’emplois), le tourisme a été le premier secteur et le plus fortement touché par la crise sanitaire de la Covid-19. La France, première destination touristique mondiale avec 90 millions de touristes sur son sol en 2018 pourrait selon certaines évaluations (The European Travel Commission) voir diminuer de plus de 40 % le nombre de voyageurs accueillis en 2020.

Afin de répondre à cette crise sans précédent pour ce secteur, des réunions avec le comité de filière tourisme (CFT – enceinte créée le 16 janvier 2020, réunissant les fédérations et associations professionnelles) se sont tenues chaque semaine en audioconférence autour du secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne et des services du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Des réunions spécifiques se sont également tenues avec les représentants de chacune des régions : présidents de région, élus, collectivités, acteurs locaux, publics et privés du tourisme.

Ces échanges, qui ont constitué un canal privilégié pour recueillir des informations venant du terrain, ont permis d’adapter au secteur les mesures de soutien gouvernemental à l’économie, et de définir des actions spécifiques. Les entreprises du tourisme ont bénéficié de l’ensemble des mesures d’urgence décidées par le Gouvernement en réponse aux conséquences de la pandémie sur l’activité économique : prêts garantis par l’État (PGE) et fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année 2020, soutien à l’activité partielle jusqu’en septembre 2020, annulation des loyers et redevances d’occupation du domaine public pour les TPE/PME pendant la période de fermeture administrative. L’État a annoncé la création d’un « PGE saison » dont le plafond pourra atteindre le chiffre d’affaires des trois meilleurs mois de l’année 2019 et le report des échéances bancaires sur 12 mois.

Ces réunions ont aussi permis la construction conjointe d’un plan de relance par l’État et les professionnels du tourisme, à hauteur de 18 milliards d’euros, annoncé par le Premier ministre le 14 mai 2020, à l’occasion du 5e Comité interministériel du tourisme (CIT). Un fonds d’investissement de 1,3 milliard d’euros sera porté par la Caisse des dépôts (CDC) et Bpifrance afin de favoriser l’émergence d’un tourisme plus durable et mieux réparti sur l’ensemble du territoire, ainsi que le développement du tourisme numérique. Enfin, le dispositif France tourisme ingénierie sera abondé de 21 millions d’euros et porté par Atout France et la Banque des territoires.

Selon la situation sanitaire locale, depuis le 2 juin et à partir du 22 juin dans certaines régions, les plages, campings, cafés, parcs, bars et restaurants ont amorcé leur réouverture. L’État et l’ensemble des acteurs préparent une campagne de réassurance sanitaire et de promotion des richesses de la France afin d’assurer dans les meilleures conditions la relance du secteur touristique. Priorité nationale, elle s’effectuera en plusieurs phases.

La première phase s’adresse aux touristes français, encouragés à réserver leurs vacances d’été 2020 en France métropolitaine et en Outre-mer, avec la garantie du remboursement intégral des prestations réservées si la pandémie rendait impossible le départ en vacances. Le Gouvernement travaille également à la mise en œuvre d’un plan consacré au tourisme social pour permettre au plus grand nombre de Français de partir en vacances cet été.

Dès que toutes les conditions nécessaires seront réunies, cette campagne sera élargie aux touristes européens, puis internationaux. Cette réouverture internationale requiert une coordination européenne et internationale qui fait l’objet de réunions régulières.

Plus d’informations sur :

[1La Team France Export est née de la réforme initiée par le Premier ministre en février 2018. Ses membres fondateurs sont Business France, les Chambres de commerce et d’industrie et BPI France. Elle travaille en étroite coordination avec l’ensemble des partenaires de l’export comme le CNCCEF, le Medef International, le METI, la CPME, etc.