Ukraine

Partager

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Situation sécuritaire (12/09/2022)

La situation sécuritaire reste très dégradée et volatile dans l’ensemble du pays. Aucun point du territoire n’est à l’abri de frappes ou d’opérations militaires.

L’Ukraine dans la totalité de son territoire demeure une zone de guerre.

Dans ce contexte, il reste formellement déconseillé de se rendre en Ukraine quel qu’en soit le motif.

Sécurité

Dans le nouveau contexte de sécurité en Ukraine, la plus grande prudence est recommandée.

Une cellule de crise a été ouverte à l’ambassade, joignable au 00 380 32 297 08 31.

Zones de vigilance

Zones formellement déconseillées

Dans le contexte de guerre en cours depuis le 24 février et compte-tenu de la mise en place de l’état d’urgence décidée le 23 février par le Parlement ukrainien et reconduit le 15 août dernier, l’intégralité du territoire ukrainien est formellement déconseillé.

Risques encourus et recommandations associées

Criminalité

Les étrangers, facilement repérables, sont des cibles privilégiées des vols et escroqueries. Aussi convient-il de suivre les recommandations suivantes :

  • éviter de porter de grosses sommes d’argent dans les marchés, gares, et autres lieux publics ;
  • faire attention aux pickpockets dans les lieux publics et les transports en commun : surveiller les sacs, portefeuilles et objets de valeurs (bijoux, appareils photos, etc.) ;
  • retirer les valeurs du vêtement avant de le laisser sur le dossier d’une chaise ou de le mettre au vestiaire ;
  • être particulièrement prudent dans les trains de nuit, où des bandes de malfrats ou de personnes ivres sont susceptibles d’agir (louer de préférence un compartiment à plusieurs voyageurs) ;
  • être vigilant dans les hôtels et les appartements loués et veiller à verrouiller la porte pendant la nuit ;
  • être vigilant dans le choix de ses fréquentations, notamment lors de nouvelles rencontres, se méfier en particulier des formes dissimulées de prostitution ; éviter les bars de rencontre (où arrivent la plupart des incidents signalés à l’ambassade) ;
  • vigilance accrue lors de la consommation de boissons dans des lieux publics (bars, etc.) : plusieurs cas signalés concernant des ressortissants français qui ont été victimes de vols et/ou menacés après avoir ingéré des substances chimiques paralysantes ou soporifiques mélangées à leur insu dans leurs boissons ;
  • à Kiev : des vols ont été signalés à plusieurs reprises dans le quartier de la gare ferroviaire.

Risques nucléaires ou industriels

Le risque nucléaire a sensiblement diminué depuis la mise à l’arrêt définitif, en décembre 2000, du dernier réacteur de type Tchernobyl. Quatre centrales nucléaires sont en activité en Ukraine (à Zaporishshya, Rivne, Sud-Ukraine, Khmelnistsky) équipées de réacteurs de type VVER, proches de ceux existant en France.
Le risque industriel est en revanche réel à travers le pays, du fait de la forte concentration d’industries lourdes dans un contexte de basses normes environnementales, de stocks de carburants, de dépôts d’armes et de munitions anciens et mal entretenus.

Précautions de base à respecter en cas d’accident nucléaire : rejoindre un lieu clos et se mettre à l’abri, brancher la télévision ou la radio afin de connaître l’origine de l’accident, les informations ou les consignes diffusées par les autorités locales, et contacter l’ambassade de France ; ne pas sortir de chez soi tant que l’alerte n’est pas levée.

Pour plus d’informations, consulter la fiche « Risque nucléaire ».

Recommandations générales

« Coup du portefeuille »

À Kiev, plusieurs bandes pratiquent dans le centre-ville le « coup du portefeuille ». Des individus, feignant d’avoir découvert un portefeuille sur le trottoir, repèrent un étranger à qui ils proposent d’en partager le contenu. Un comparse se présentant alors comme le propriétaire du portefeuille, accuse les uns et les autres de vol, et exige de vérifier les portefeuilles des intéressés. En quelques instants, le pickpocket subtilise l’argent et les cartes bancaires des touristes.

Utilisation des cartes de paiement

L’utilisation des cartes de paiement pose souvent des problèmes en Ukraine. Des cas d’opérations frauduleuses ainsi que de piratage sont régulièrement signalés.
Il est donc recommandé :

  • dans toute la mesure du possible, de privilégier les règlements en numéraire ;
  • de ne jamais laisser un employé s’éloigner avec une carte bancaire et de bien suivre les différentes étapes du paiement ;
  • de contrôler régulièrement les montants des retraits et paiements effectués et, le cas échéant, signaler rapidement à la banque toute anomalie.

Escroquerie sur Internet

Un grand nombre d’agences matrimoniales sont spécialisées dans les contacts entre jeunes femmes ukrainiennes et ressortissants étrangers. Certaines de ces agences, qui travaillent sur internet, proposent à leurs clients des forfaits couvrant un ensemble de services (transfert depuis l’aéroport de Kiev, achat de billets d’avion sur les lignes intérieures, réservations d’hôtel ou location d’un appartement, organisation de rencontres avec des jeunes femmes) moyennant un prépaiement par carte de crédit depuis l’étranger. Après le versement des sommes demandées, le "prestataire" disparaît.

Compétitions sportives

L’agression en marge d’un match de football de plusieurs dizaines de supporteurs français à l’arme blanche, en décembre 2014 dans le centre de Kiev, tout comme les incidents survenus au stade Olympique de Kiev à l’occasion d’une rencontre en février 2015, doivent inciter les voyageurs envisageant de se rendre en Ukraine dans le cadre d’une manifestation sportive à faire preuve de vigilance. Il est recommandé d’être particulièrement prudent, discret, et de se tenir à l’écart des rassemblements sur la voie publique.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères déconseille formellement le déplacement de supporteurs de clubs de football français en Ukraine.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée et de séjour

Conditions d’entrée sur le territoire

Les ressortissants de l’Union européenne sont dispensés de visas pour les séjours n’excédant pas trois mois sur une période de 180 jours. Ils sont autorisés à entrer sur le territoire ukrainien munis d’un passeport valide 3 mois au minimum après la date du retour et comportant au moins deux pages libres, à l’exclusion de tout autre document.
L’administration du Service d’État du contrôle aux frontières dispose d’une base de données sur les étrangers n’ayant pas respecté la durée de séjour légale. En cas de dépassement, les contrevenants s’exposent à un refus d’admission sur le territoire ukrainien.

Pour tout séjour d’une durée supérieure à 90 jours, le visa est obligatoire et doit être obtenu avant le départ car il ne peut être délivré dans les aéroports ukrainiens.

Les contrôles par les gardes-frontières ukrainiens à l’entrée sur le territoire et dans les aéroports sont strictement appliqués.

Deux situations en particulier sont à signaler :

  • Le titulaire d’un passeport ayant été déclaré perdu ou volé, et finalement retrouvé, est invité à ne pas utiliser ce titre de voyage pour se rendre en Ukraine, au risque de se voir refoulé.
  • Il est conseillé aux voyageurs transitant par l’Ukraine d’être munis d’un passeport plutôt que d’une carte nationale d’identité. En effet, en cas de correspondance manquée ou de retard des vols, les voyageurs munis d’une carte nationale d’identité ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire ukrainien et doivent rester en zone internationale jusqu’à leur départ.

Formalités d’enregistrement

Les ressortissants étrangers résidant en Ukraine de façon permanente (stages, études, engagements professionnels, etc.) doivent impérativement se faire enregistrer auprès des services du ministère de l’Intérieur (OVIR).

Règlementation douanière

Importation de devises étrangères

Toute importation comprise entre 3 000 et 15 000 USD (ou équivalent) doit faire l’objet d’une déclaration. Au-delà de cette somme, une autorisation est nécessaire. A la sortie du territoire, les sommes non déclarées et supérieures à 3 000 USD peuvent être saisies par les douaniers.

Déclarations douanières

Sont à déclarer :

  • les bijoux dont la valeur excède 122 € ;
  • l’alcool à partir d’un litre, ou à partir de deux litres pour le vin ;
  • le tabac (cigarettes, cigares) : à partir de 200 g ;
  • les armes, explosifs, objets d’art et antiquités ;
  • certains animaux, plantes, fruits, légumes ;
  • les appareils à haute fréquence.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Elles ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est vivement recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (dont la chirurgie et l’hospitalisation) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

Recommandations pour votre santé

Consulter si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.
Consulter éventuellement votre dentiste avant votre départ.

Constituer votre pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires ; ne jamais consommer des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consulter la fiche Informations pratiques.

Vaccinations

  • Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles ainsi que celles liées à toutes les zones géographiques visitées.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est fortement recommandée ; elle reste obligatoire pour les voyageurs partant depuis l’Ukraine vers des pays d’endémie ou d’épidémie de poliomyélite : la vaccination doit alors avoir été réalisée depuis moins d’un an et plus d’un mois.
  • La mise à jour de la vaccination rubéole, oreillons et rougeole chez l’enfant est recommandée ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde, la méningite et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demander conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Risques sanitaires

Maladies transmises par les insectes

Encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). Des troubles neurologiques divers et des paralysies peuvent être associés. La vaccination peut vous être conseillée par votre médecin.
Plus d’informations sur le site de l’Institut Pasteur.

Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie. Toutes les tiques ne sont pas infectées et l’infection est souvent sans symptôme. Cependant elle peut provoquer une maladie parfois invalidante.
Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Prévention contre les piqures de tiques

La prévention contre les infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Il est de plus impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées, de bien s’examiner et d’examiner ses enfants pour rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps et sur le cuir chevelu afin de les ôter très rapidement par un tire-tique ou une pince à épiler.
Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie.

Autres maladies

Rage

La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par les chiens, renards ou chauve-souris atteints du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La vaccination préventive avant un séjour en zone exposée peut être recommandée.
Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs. Ils imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles (voir les quelques règles simples pour se prémunir des contaminations digestives ci-dessous).

Infection par le virus VIH – IST

Au regard de la situation sanitaire en Ukraine concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est fortement recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Tuberculose

Des souches résistantes prospèrent à partir des zones à risque du sud (Odessa, Mikolaiv, Zaporijjia) et de l’est de l’Ukraine (Donetsk, Kharkiv, Tchernihiv). Il est fortement recommandé d’être à jour de cette vaccination pour se rendre en Ukraine.

Consommation d’alcool frelaté

En raison des risques liés à la consommation d’alcool frelaté (plusieurs dizaines de morts signalés), il est fortement recommandé de ne pas consommer de l’alcool de provenance douteuse ni d’acheter de l’alcool dans les commerces informels.

Recommandations pour les personnes se rendant sur le site de Tchernobyl

Se rendre à Tchernobyl ne semble pas poser de problèmes sanitaires particuliers, à condition de respecter les précautions suivantes :

En zone dite d’exclusion (30 km autour de l’installation) :

  • respecter les procédures locales (port obligatoire du dosimètre passif légal ukrainien ;
  • passer par les portiques de contrôle de la contamination en sortie de site (obligation) ;
  • ne pas consommer de l’eau ou de la nourriture locale.

En dehors de la zone d’exclusion : le port d’un dosimètre n’est pas nécessaire. Il est recommandé de :

  • rester sur les voies de circulation prévues à cet effet ; ne pas creuser la terre (éventuelles particules présentes) et éviter les terrains boueux ;
  • ne pas acheter de produits frais sur les marchés ou chez des vendeurs à la sauvette ; ne pas consommer de champignons, de baies sauvages ni de viande de gibier.
  • éviter la consommation de produits alimentaires frais, légumes ou lait, produits par des particuliers et préférer les produits alimentaires achetés en supermarché ou sur le marché de Slavutich. La consommation d’eau du robinet ou la prise d’une douche ne pose a priori pas de problème.

Quelques règles simples

  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux-roues, siège auto pour les enfants).

Pour se préserver des contaminations digestives ou de contact

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;
  • Veiller à la qualité des aliments, et surtout à leur bonne cuisson ;
  • Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant).

Infos utiles

Gestation pour autrui

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères met en garde les ressortissants français contre le recours, en Ukraine, à une mère porteuse.

Stupéfiants

La simple consommation, la détention et le trafic de stupéfiants sont sévèrement réprimés (tolérance 0 g). En application des articles 305 et 309 du code pénal ukrainien, les peines encourues peuvent aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Transports

Infrastructure routière

État médiocre.

Conduire prudemment, éviter de circuler la nuit en dehors des agglomérations, être vigilant sur la conduite de la population locale, souvent peu respectueuse du code de la route et des règles de circulation en général.

L’assurance du véhicule est obligatoire. Celui-ci doit être déclaré à l’arrivée en Ukraine, lors du passage en douane.

Il est rappelé aux ressortissants français circulant dans un véhicule immatriculé en France que les infractions routières doivent obligatoirement faire l’objet d’un « protocole » (procès-verbal). Aucun paiement ne doit être effectué en numéraire au moment des faits, même si le fonctionnaire de police l’exige. Le paiement s’effectue ultérieurement, auprès d’un établissement bancaire.

Réseau ferroviaire

Des trains de nuit desservent les principales villes de province.
Deux lignes de train express (5 heures de trajet) relient Kiev à Kharkiv et Kiev à Dnipropetrovsk.

Transport aérien

La flotte aérienne intérieure est composée d’avions anciens. Pour les vols internationaux, il est conseillé de voyager sur les compagnies aériennes occidentales ou sur Air Ukraine International qui dispose d’appareils répondant aux normes internationales de sécurité.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Les ressortissants de l’Union européenne souhaitant se rendre en Ukraine sont dispensés de visa de court séjour (3 mois maximum sur une période de 180 jours) et de transit.

Les ressortissants français souhaitant se rendre en Ukraine devront être munis d’un passeport valide 3 mois au minimum après la date du retour. Ce passeport doit comporter au moins deux pages libres.

Ils devront pouvoir justifier, en cas de contrôle, de moyens financiers suffisants pour couvrir les frais de séjour en Ukraine et de retour en France (environ 150 € par jour).

Sites internet à consulter pour obtenir plus d’informations sur le régime d’entrée en Ukraine :

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Entrée / Séjour de la présente fiche.

Données économiques

Avec une population d’environ 45 millions d’habitants (source : Banque mondiale, 2017), le pays dispose en 2018 d’un PIB par habitant d’environ 3 000 dollars. Après une période de crise marquée due à l’agression militaire de 2014, la croissance est de retour depuis 2016 (3,3% de croissance du PIB en 2018) tandis que les indicateurs macroéconomiques s’améliorent (baisse de l’inflation et du déficit budgétaire).

La France est le 10e fournisseur mondial de l’Ukraine avec une part de marché de 2,6 % en 2018 et enregistre un excédent commercial de 247 M EUR.

L’économie ukrainienne offre des perspectives dans les secteurs des produits de consommation, de l’agroalimentaire, des hautes technologies et la production industrielle (secteurs chimique et métallurgique notamment). Malgré les efforts entrepris pour lutter contre la corruption, le climat des affaires peut générer des difficultés et contraintes pour les investisseurs potentiels.

Consulter la fiche repères économiques Ukraine.

Contacts utiles

Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique de Kiev – Ukraine
Adresse : 39, rue Reytarska, 01901 Kiev, Ukraine
Tél. : +38 044 590 22 00
Télécopie : +38 044 278 87 51
Courriel : kiev chez dgtresor.gouv.fr
Site Internet

Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Business Fance - Ukraine
Ambassade de France en Ukraine
39 rue Reitarska
Kiev 01901 Kiev - Ukraine
Tel :+38 044 590 22 08
Courriel : kiev chez businessfrance.fr
Directeur pays : Alexis Struve - Tél. : +38 044 590 22 19

CCEF

Les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.
Président de section : Charbel Kanaan
Site Internet

CCI

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’international sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de commerce et d’industrie française en Ukraine (CCIFU)
10, rue V. Lypynskogo
bureau 10
01030 Kiev - Ukraine
Tél : +38 (044) 235 36 64 / +38 (0)95 692 34 73
Courriel : ccifu chez ccifu.com.ua
Site internet

Atout France

Site Internet

FMI