Britannique, je vis au Royaume-Uni et souhaite me rendre en France

Partager

Le 17 octobre 2019, les chefs d’État ou de gouvernement des 27 États membres ont accepté de répondre favorablement à la demande britannique d’une nouvelle prolongation de la période de négociation prévue par l’article 50 du traité sur l’Union européenne, qui durera jusqu’à ce que le Royaume-Uni ratifie l’accord de retrait et au plus tard le 31 janvier 2020.
A compter du 31 janvier 2020, aucune option ne peut être exclue. Il est donc nécessaire de se préparer à tous les scénarios : un accord de retrait ratifié par les deux parties, ou l’absence d’accord.

Quelles sont et seront les modalités pour voyager en France ?

Jusqu’au retrait du Royaume-Uni, vous pourrez entrer en France muni d’un passeport britannique en cours de validité. Aucun visa n’est nécessaire.

À compter du retrait du Royaume-Uni, deux scénarios sont possibles :

Sortie avec accord (Accord + ratification des parlements UK + UE)

Dans ce cas, les conditions seront les mêmes qu’actuellement jusqu’au 31 décembre 2020 : vous pourrez entrer avec votre passeport britannique en cours de validité. Aucun visa ne sera nécessaire ;

Sortie sans accord (Pas d'accord ou pas toutes les ratifications)

Dans ce cas, vous devriez être muni de votre passeport. Vous n’aurez en revanche pas besoin de visa, car un règlement européen prévoit que les ressortissants du Royaume-Uni n’auront pas besoin d’un visa pour se rendre dans l’UE pour des séjours touristiques ou d’affaires de courte durée, à savoir 90 jours sur toute période de 180 jours, tant que le Royaume-Uni réservera le même traitement à tous les citoyens de l’Union

Vous ne trouvez pas la réponse à vos questions sur cette page ? Consultez le portail Brexit en pratique ou contactez-nous à l’adresse brexit.due-int chez diplomatie.gouv.fr

Mise à jour : 12/04/2019