La coopération bilatérale

La diplomatie universitaire et scientifique constitue un outil de rayonnement global de la France ainsi qu’un instrument d’approfondissement de ses relations bilatérales.
Différents dispositifs, appareils et programmes y contribuent : soutiens à la mobilité de chercheurs ou à certains programmes de recherche, aides au développement, implantation d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche à l’étranger…
Parmi les axes prioritaires, une coopération privilégiée existe avec les pays africains, au titre de l’aide au développement, et grâce au vecteur privilégié de la francophonie.

Les universités et les campus français à l’étranger

Les universités françaises et les campus français à l’étranger sont un moyen de bénéficier de l’excellence du système d’enseignement supérieur français à l’étranger. Implantées dans un grand nombre de pays, elles sont soutenues académiquement et/ou financièrement par l’État, le MEAE et par les partenaires universitaires (envoi de professeurs, d’Experts techniques internationaux, outil de financement FSPI, etc.). Ces campus français sont aussi des vecteurs de rayonnement international de l’enseignement supérieur français et de coopération universitaire.

JPEG - 337.5 ko

Les partenariats Hubert Curien (PHC)

Les PHC sont des programmes bilatéraux qui visent à initier de nouveaux partenariats scientifiques entre des équipes françaises et étrangères.

Grâce aux financements qu’ils proposent, ils favorisent la mobilité des jeunes chercheurs et les partenariats. Les PHC sont sélectionnés lors d’un comité mixte sur la base de l’excellence scientifique. Ils sont systématiquement mis en place et cofinancés avec un partenaire étranger (ministère ou agence de financement de la recherche). Les PHC sont gérés par Campus France. Leur mise en œuvre et leur financement, côté français, sont assurés par le MEAE en lien avec le ministère de de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Près de 60 pays partenaires ont mis en place des PHC bilatéraux sur des thématiques relevant aussi bien des sciences humaines et sociales que des sciences de la nature, de la physique, des nouvelles technologies… Les plus anciens programmes ont 30 ans, et de nouveaux sont régulièrement initiés.

Voir la carte des Partenariats Hubert Curien et programmes assimilés sur le site de Campus France

Le Fonds de solidarité pour les projets innovants (FSPI)

Pour le financement d’interventions bilatérales, au titre de l’aide publique au développement, le MEAE dispose d’un instrument : le Fonds de solidarité pour les projets innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain (FSPI).

Il fonctionne sous la forme d’aides aux projets dans un spectre thématique et géographique large. Le FSPI soutient des initiatives dans les domaines de la gouvernance démocratique, de la culture, du français, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il intervient désormais dans une zone resserrée, mais a compris jusqu’à près de soixante pays. Il contribue également, via un dispositif spécifique, au renforcement des sociétés civiles du Sud.

Mise à jour : août 2019

PLAN DU SITE