Plan de transformation numérique du ministère

Partager

Le 29 juin 2021, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) s’est engagé dans un plan de transformation numérique pour faciliter au quotidien les procédures pour les Français et Françaises de l’étranger, pour l’ensemble des usagers ainsi que pour de soutenir les missions du ministère. La démarche s’inscrit dans une approche écoresponsable et cherche à améliorer à la fois le service rendu et la qualité de vie au travail des agentes et agents.

Porté par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, le plan de transformation numérique du MEAE s’inscrit dans une démarche gouvernementale. Il a été développé en cohérence avec le programme Action publique 2022 qui repense le modèle de l’action du ministère au regard de la révolution numérique qui redéfinit les contours de notre société.

Comme le changement climatique, la transformation numérique fait partie des phénomènes qui définissent notre époque : ils sont intimement liés à nos modes de vie et constituent dans le même temps des enjeux déterminants du nouvel ordre mondial.
Jean-Yves Le Drian

Une transformation numérique déjà engagée

Ce plan de transformation numérique vient renforcer et donner un nouvel essor à une démarche de modernisation de ses services déjà enclenchée par le MEAE. En effet, pour être en mesure de continuer à déployer une diplomatie agile et tenir compte de ses spécificités, le ministère a déjà initié la numérisation de certains de ses services :

  • l’application mobile Conseils aux voyageurs, lancée en 2009,
  • la délivrance dématérialisée d’extraits et copies d’actes d’état civil, disponible depuis mars 2021,
  • la demande de visa des étudiants internationaux pour la France qui peut s’effectuer en ligne depuis avril 2021,
  • le vote par internet pour les Français de l’étranger, depuis 2012.

Mettre le numérique au service des usagers

Ce plan de transformation répond à plusieurs objectifs dont ceux de mettre le numérique aux services des missions régaliennes du MEAE et des usagers.

Mettre le numérique au service des missions régaliennes du MEAE

Dans un contexte de profonde évolution du rapport à l’information, des technologies et des usages, ce plan de transformation numérique s’attache à renforcer les missions fondamentales du MEAE :

  • préserver la souveraineté numérique du ministère,
  • garantir la sécurité des échanges et des données,
  • déployer l’influence de la France,
  • renforcer les applications et procédures de gestion de crise.

Le plan de transformation numérique témoigne également de la volonté du MEAE de participer à la transformation des politiques publiques. En déployant de nouveaux services et en tirant profit d’une meilleure exploitation des données, le ministère s’engage à offrir à ses usagers l’accès à des démarches en ligne de qualité.

Un engagement qui s’inscrit dans une approche écologiquement et socialement responsable

Le plan de transformation numérique doit mobiliser l’ensemble du ministère et s’inscrire dans la durée. Pour atteindre les objectifs visés, il devra se concrétiser par des améliorations visibles pour les usagers et mesurables pour les agents du ministère.

Jean Yves le Drian a souhaité inscrire la transformation numérique dans une approche socialement responsable, prenant pleinement en compte les objectifs de la diplomatie féministe ou encore l’intégration du personnel en situation de handicap. Le but est de permettre l’amélioration simultanée du service rendu et la qualité de vie au travail des agentes et agents. Le numérique doit s’inscrire également dans une démarche écoresponsable, minimisant l’impact environnemental des activités numériques du ministère et maximisant l’impact positif de la transformation numérique sur le bilan global du ministère en matière d’environnement (empreinte carbone, diminution des consommables).