Le réseau de coopération et d’action culturelle et ses métiers

Partager

Le réseau de coopération et d’action culturelle est au cœur des missions d’influence, de rayonnement et de développement international du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. En synergie avec ses 12 opérateurs et les Alliances françaises, dimension associative de ce maillage mondial, ce réseau permet d’engager sur le terrain une stratégie diplomatique globale, vecteur d’image et de compétitivité.

Au-delà de ses missions traditionnelles comme l’aide au développement, la promotion et la diffusion de la langue et de la culture françaises, le réseau a développé son champ d’action pour répondre à de nouveaux impératifs, tels que le débat d’idées, la promotion des études en France, les migrations internationales ou le numérique. Il intègre aussi de nouvelles missions liées à l’élargissement du périmètre d’intervention du ministère : promotion du tourisme, attractivité des territoires…
Le réseau de coopération et d’action culturelle a su se réorganiser au profit de zones jugées prioritaires (pays émergents, Sahel, pays en crise) et travailler avec de nouveaux acteurs : la société civile et les collectivités territoriales.

Le réseau de coopération et d’action culturelle en chiffres*
  • 5 000 agents employés dans la totalité du réseau
  • 131 services de coopération et d’action culturelle et 6 services scientifiques au sein des ambassades de France
  • 98 Instituts français locaux
  • 22 Instituts français de recherche à l’étranger (IFRE) et 5 centres de recherche rattachés à des instituts français locaux
  • 162 missions archéologiques françaises dans 78 pays
  • 310 espaces et antennes Campus France dans 134 pays
  • + de 380 Alliances françaises conventionnées (sur un total de 832 Alliances françaises dans le monde)
  • 540 établissements scolaires à programmes français (Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), Mission laïque française) dans 138 pays
  • 85 agences et bureaux de représentation du groupe Agence française de développement (AFD) avec des projets en cours dans 115 pays
  • 23 espaces Volontariat
  • 100 pays couverts par la « Team France Export »
  • 32 bureaux d’Atout France présents dans 29 pays, avec une zone d’intervention sur plus de 70 pays.

*Chiffres janvier 2021

Travailler dans le réseau de coopération et d’action culturelle

Parmi les quelque 5 000 agents du réseau de coopération et d’action culturelle, environ 1 600 sont directement gérés par le ministère. Environ 300 postes sont à pourvoir chaque été. Ces agents sont pour la plupart de postes des responsables d’équipe, capables de travailler en réseau, de communiquer et de s’exprimer en public, de conduire des projets et de diriger un établissement. Il leur est également demandé d’avoir une vision stratégique et innovante de ce que peut être la coopération et l’action culturelle des pays dans lesquels ils sont nommés.

En savoir plus sur les métiers du réseau de coopération et d’action culturelles

Conseillère ou conseiller de coopération et d’action culturelle

Directrice ou directeur d’établissement culturel

Directrice ou directeur d’Alliance française

Secrétaire générale ou secrétaire général

Pour en savoir plus sur les opérateurs sous la tutelle du ministère