Le Collège des Hautes Études de l’Institut diplomatique

Pour mieux comprendre le monde, la diplomatie et l’action internationale de la France, rejoignez le cercle de ceux qui la mettent en œuvre au quotidien.

La mondialisation, la complexité des problématiques internationales et leur impact grandissant sur notre société, créent un besoin pour les décideurs dans tous les domaines de mieux appréhender ces questions, et de mieux comprendre les rouages de l’action diplomatique. Elles invitent aussi les acteurs traditionnels de l’action extérieure, à commencer par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à s’ouvrir, à partager et à échanger davantage. C’est de la rencontre de ces deux impératifs et sous l’impulsion de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, qu’est né le Collège des Hautes Études de l’Institut diplomatique en 2019.

Cette formation de haut niveau propose un accès sans précédent aux acteurs et aux coulisses de la diplomatie. Elle est sanctionnée par un certificat remis par le Ministre et permet d’accéder au Cercle des Hautes Études de l’Institut diplomatique.

Objectifs de la formation

Le Collège des Hautes Études de l’Institut diplomatique (CHEID) vous donne les clefs pour comprendre les enjeux européens et internationaux tout en développant des liens privilégiés avec des décideurs de haut niveau, qui contribuent à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique étrangère. Il vous permet de comprendre leurs codes, de vous approprier leurs techniques et de découvrir leurs savoir-faire à leurs côtés. Le CHEID renforce vos compétences, votre réseau et votre profil à l’international. Enfin il vous permet de participer à la construction de la réflexion européenne et internationale de demain et d’être au cœur des problématiques actuelles.

Contenu de la formation

Le programme de cette formation est organisé de façon à être compatible avec l’exercice d’activités professionnelles de haut niveau. Elle comprend environ 25 jours de formation répartis sur 10 mois, de septembre à juin, avec :

  • 10 modules d’enseignements théoriques et pratiques (de 1 à 2 jours chacun) dispensés par des cadres dirigeants du Ministère et ambassadeurs, ainsi que par des intervenants extérieurs de haut niveau, en présentiel sur les différents sites du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ;
  • Des exercices pratiques et de simulation (négociation, cellule de crise, stage de sécurité) ;
  • Des déplacements en petits groupes à l’étranger permettant une immersion dans l’activité de nos postes diplomatiques bilatéraux et multilatéraux et une meilleure compréhension de la pratique diplomatique de terrain ;
  • La réalisation d’une étude sur une problématique diplomatique d’actualité ou prospective en collaboration avec des diplomates et des chercheurs associés au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Cette étude fait l’objet d’une présentation au Ministre en fin de cycle ;
  • La participation à des évènements de l’année diplomatique et à leur préparation (Conférence des Ambassadeurs et des Ambassadrices, conférences internationales, visites officielles).

La formation couvre notamment les thèmes suivants, en insistant sur les évolutions intervenues dans la période récente :

  • L’analyse des enjeux géopolitiques et la capacité à agir sur la marche du monde en s’appuyant sur le réseau des ambassades bilatérales et multilatérales ;
  • Les stratégies d’influence et de rayonnement dans la diffusion de notre culture, de nos valeurs et dans la promotion de nos intérêts économiques ;
  • La fourniture de services aux usagers dans le monde entier et la protection des personnes face aux crises et aux risques sécuritaires ;
  • « L’ingénierie diplomatique », du protocole à la gestion des données, en passant par la communication.

La formation est sanctionnée par un certificat remis par le Ministre et permet d’accéder au Cercle des Hautes études de l’Institut diplomatique, réseau des anciens auditeurs du CHEID.

Profil et prérequis

  • Cadres dirigeants d’entreprises, hauts fonctionnaires, journalistes, parlementaires, responsables locaux, chercheurs. Des diplomates du Ministère participent à la formation en tant qu’auditeurs ;
  • Entre 35 et 50 ans ;
  • Maîtrise au moins élémentaire de la langue anglaise ;
  • Les candidats doivent soit détenir une habilitation, soit déposer au moment de l’inscription une demande d’habilitation « confidentiel défense ».

Frais d’inscription

Les frais d’inscription couvrent l’ensemble des frais pédagogiques. Ils incluent également, pour les voyages en groupe, les frais de déplacement au départ et au retour de Paris ainsi que les frais d’hébergement et une partie des frais de restauration sur place. Les éventuels frais de déplacement individuel ne sont pas compris dans les frais de formation.

Le paiement des frais d’inscription intervient une fois confirmée l’inscription au cycle de formation. Il doit être réalisé en un seul versement.

Pour la session 2019-2020, les droits d’inscription s’élevaient à :

  • 3 000 € : journalistes de la presse écrite et indépendants ;
  • 6 000 € : fonction publique, élus nationaux et locaux, représentants de chambres de commerce et d’industrie, journalistes de télévision et de radio, chercheurs et universitaires, entreprises de moins de 1 000 salariés ;
  • 14 000 € : entreprises de plus de 1 000 salariés.
Les inscriptions à la session 2019 – 2020 sont closes.
Les inscriptions à la session 2020 – 2021 seront ouvertes au printemps 2020.
Contacts/Informations utiles
  • Par téléphone : 01.43.17.62.51 / 01.43.17.61.14

Téléchargez la plaquette du Collège des Hautes Études de l’Institut diplomatique