Veille scientifique et technologique

Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

Un chercheur portugais recherche des "codes-barres" d’espèces

Portugal | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
16 juillet 2019

Filipe Costa, chercheur au Centre de biologie moléculaire et environnementale (CBMA) et professeur au Département de biologie à la Faculté des Sciences de l’Université du Minho, est l’un des mille scientifiques d’un consortium international qui veut découvrir les "codes-barres" des différentes espèces. Le projet Bioscan, qui a été lancé le 16 juin 2019, vise à trouver de courtes séquences d’ADN d’environ deux millions d’êtres vivants au cours des sept prochaines années.

Premier scientifique français à recevoir le prestigieux Prix Tetrahedron en Thaïlande

Thaïlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
28 juin 2019

Raphaël Rodriguez, chimiste focalisé sur des problématiques de biologie du cancer, reçoit le prestigieux Tetrahedron Young Investigator Award en Thaïlande. Ce prix est décerné chaque année à deux chercheurs de moins de quarante ans reconnus pour leur créativité et dévouement exceptionnels en chimie organique ou en chimie bioorganique et pharmaceutique.

Des chercheurs à l’université d’Umeå ont trouvé une nouvelle stratégie pour traiter la tuberculose

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
Actualité
18 juin 2019

La tuberculose tue près de 1.5 millions de personnes par an, ce qui en fait la maladie infectieuse la plus létale dans le monde. Elle est causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis qui, une fois à l’intérieur du corps, évolue pour devenir plus résistante et plus difficile à éradiquer. Il est possible de guérir la maladie grâce à des injections d’isoniazid, chaque jour pendant plus de 6 mois mais ce traitement est très long, coûteux et compliqué à mettre en place. Des chercheurs à l’université d’Umeå ont trouvé un traitement complémentaire qui permet de rendre plus efficace les injections d’isoniazid et ainsi potentiellement faciliter l’action dans les zones du globe où la maladie se propage.