Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Sciences Humaines et sociales

MARIPOLDATA : un projet de recherche sur les négociations internationales et le rôle de la science pour la biodiversité marine

Autriche | Sciences Humaines et sociales | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
17 mars 2020

La chercheuse franco-autrichienne Alice Vadrot a reçu en 2018 une prestigieuse bourse européenne pour monter le projet MARIPOLDATA. Avec son équipe, elle étudie notamment les négociations en cours aux Nations Unies autour d’un nouveau traité sur la biodiversité marine dans les eaux internationales.

L’aide au développement aide-t-elle au développement ? Retour sur le colloque « the afterlives of development »

Israël | Sciences Humaines et sociales
Actualité
13 mars 2020

Géopolitiquement, la question se pose car 10% de la population mondiale et plus de 40% de la population subsaharienne vivent encore sous le seuil international de pauvreté, malgré sept décennies d’aide publique au développement (APD), avec un apport annuel autour de 142,6 milliards de dollars des pays donateurs. L’aide au développement vise à lutter contre la pauvreté dans le monde. Elle recouvre l’ensemble des financements transférés par les États les plus favorisés pour améliorer les conditions de vie dans les pays les moins favorisés. Opérée d’État à État ou via des organisations internationales, elle sert à pallier la faible capacité des pays pauvres à financer en propre l’investissement public (éducation, santé, infrastructures etc.). La question se pose aussi dans le monde universitaire, via les Development Studies. Le phénomène est désormais suffisamment ample et ancien pour constituer un champ d’étude scientifique à part entière. Depuis les années 1990, ce champ est en essor dans les universités du monde entier, et tout particulièrement en Israël, où les tables rondes, événements académiques et formations à destination des pays émergeants font florès. Les 6 et 7 janvier derniers, l’Africa Center de l’Université Ben-Gourion du Néguev (BGU) organisait un colloque international intitulé « The Afterlives of Development », réunissant des universitaires d’Afrique, des Etats-Unis, d’Europe et d’Israël. Revenons sur ce colloque : ses forces en présence, ses débats, ce qu’il révèle de l’état des Development Studies en Israël.

Opportunités de financement janvier 2020

Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences Humaines et sociales | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Agronomie et alimentation | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Brève
31 janvier 2020

Nouveau programme de visa lancé pour attirer des travailleurs hautement qualifiés. Le Global Talent Independant Program permettra à 5 000 personnes par an d’obtenir un visa en l’espace de quelques (…)