Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

La bioaccessibilité des composés semi-volatils, résultat d’une collaboration franco-suédoise

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
23 avril 2018

En avril 2017, soutenues par le programme TOR de l’institut français de Suède, les chercheuses Corinne Mandin (CSTB) et Barbara Le Bot (EHESP), accompagnées de Gaëlle Raffy, doctorante à l’EHESP, se sont rendues à Umeå et Stockholm, Suède, pour rencontrer des chercheurs de l’institut Swetox travaillant, comme elles, dans le domaine des perturbateurs endocriniens et de la qualité de l’air intérieur.

L’Oréal-UNESCO « For Women in Science » : la Pologne à l’honneur

Pologne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
11 avril 2018

La chercheuse Agnieszka Gajewicz de l’Université de Gdańsk fait partie des 15 lauréats de la bourse annuelle « International Rising Talents » décernée par la Fondation L’Oréal et l’UNESCO à des chercheurs « dont les recherches pourraient changer le monde ». Elle a été honorée pour ses recherches sur l’évaluation des risques chimiques de diverses substances.

Quand l’anxiété est infectieuse…

Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
4 avril 2018

Quand l’organisme est attaqué par un agent pathogène (virus, bactérie, parasite, champignon…), l’infection déclenche l’activation du système immunitaire. Les lymphocytes T (LT), au premier rang de la défense et de la protection, passent à une voie métabolique, la glycolyse aérobie, consommant davantage d’acides aminés (AA) que dans leur état normal (phosphorylation oxydative).

Une étude GWAS japonaise pour mieux comprendre la complexicité des maladies humaines et leur spécificité cellulaire

Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
28 mars 2018

Les études d’association pangénomique (GWAS* en anglais) sont une méthode émergente permettant aux scientifiques d’identifier les gènes impliqués dans différentes maladies humaines. Il s’agit de rechercher dans le génome entier, les petites variations, appelées polymorphismes de nucléotides simples (SNP), qui se produisent plus fréquemment chez les personnes avec une maladie que chez les personnes saines.