Suède

Partager

Veille scientifique et technologique de la Suède.

Le département scientifique et universitaire de l’Institut français de Suède soutient et développe la coopération franco-suédoise dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur. Sa principale mission est de promouvoir les échanges entre les deux pays dans ces domaines. Grâce à son espace Campus France, il informe également les jeunes Suédois désireux d’aller étudier en France.
  • Retrouvez la veille scientifique et technologique de Suède sur Twitter @ScienceFR_SE

Dernières actualités

Le rapport 2016 sur la résilience de l’Arctique

Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
19 décembre 2016

Un premier rapport d’évaluation globale des écosystèmes et des sociétés de la région Arctique a été publié le 25 Novembre 2016. Ce rapport est le produit de 5 ans de travail collaboratif entre chercheurs de plusieurs pays arctiques décidé à l’occasion de la présidence suédoise du Conseil de l’Arctique (2011-2013). Les préconisations de ce rapport permettraient une sauvegarde de l’Arctique et un meilleur futur pour la planète car comme le dit Garry Peterson, co-auteur du rapport : "ce qui ce passe dans l’Arctique ne reste pas dans l’Arctique".

La production d’oxygène (O2) par les plantes bientôt élucidée ?

Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
14 décembre 2016

La grande majorité du dioxygène de notre atmosphère est produite par l’oxydation de l’eau par les plantes, algues et cyanobactéries au moyen d’un complexe protéique appelé Photosystème II. Une équipe internationale, dont plusieurs chercheurs Suédois, vient de publier dans Nature, la découverte d’un moyen de visualiser le fonctionnement de ce système en haute résolution.

Une nouvelle façon d’accélérer les ions pourrait améliorer le traitement de certains cancers

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Brève
7 octobre 2016

Un groupe de chercheurs de l’Université de technologie Chalmers, a découvert une nouvelle façon d’utiliser des lasers pour accélérer les faisceaux d’ions. Grâce à cette nouvelle technique, un plus grand nombre de malades pourrait avoir accès à ce type de technique qui permet de traiter certains cancers.

Un chercheur suédois a pour la première fois modifié l’ADN d’embryons humains sains

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
29 septembre 2016

Fredrik Lanner, chercheur à l’Institut Karolinska à Stockholm, est le premier chercheur à avoir modifié le génome d’embryons humains sains. Il a pu modifier certains gènes en utilisant la populaire méthode CRISPR-Cas9 dans l’espoir d’en découvrir plus sur les causes d’infertilité, les fausses couches et les cellules souches embryonnaires.

Les valeurs recommandées de pression artérielle chez les patients diabétiques sont remises en question.

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
24 août 2016

La direction nationale de la santé et des affaires sociales suédoise a récemment rehaussé les valeurs de pression artérielle recommandées chez les patients atteints de diabète. Selon une nouvelle étude de l’Académie Sahlgrenska, cela pourrait entraîner une augmentation du nombre d’AVC et de crises cardiaques chez les sujets diabétiques. Cette nouvelle étude est la plus importante au niveau mondial réalisée sur ce sujet, en termes de nombre de patients considérés.

Comment les protéines régulent l’expression des gènes en se liant à la fois à l’ADN et à l’ARN

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Brève
24 août 2016

Les protéines qui se lient à l’ADN sont généralement mises dans une catégorie différente de celles qui se lient à l’ARN. Cependant, des chercheurs de l’Université d’Umeå en Suède et de l’Inserm en France ont récemment montré comment la protéine p53 a la capacité de se lier à la fois à l’ARN et à l’ADN et comment cette particularité permet de contrôler l’expression des gènes au niveau de la transcription (synthèse d’ARN) mais aussi au niveau de la traduction de l’ARN messager (synthèse de protéines).