Suède

Partager

Veille scientifique et technologique de la Suède.

Le département scientifique et universitaire de l’Institut français de Suède soutient et développe la coopération franco-suédoise dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur. Sa principale mission est de promouvoir les échanges entre les deux pays dans ces domaines. Grâce à son espace Campus France, il informe également les jeunes Suédois désireux d’aller étudier en France.
  • Retrouvez la veille scientifique et technologique de Suède sur Twitter @ScienceFR_SE

Dernières actualités

Vers le développement d’outils numériques dans l’industrie forestière

Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
21 janvier 2019

Les forêts recouvrent une grande partie du territoire suédois et représentent un atout majeur pour négocier la transition écologique. Pour moderniser leur gestion, la fondation suédoise pour la recherche stratégique en matière d’environnement (Mistra) a lancé un programme de 4 ans pour développer des machines capables d’évoluer de manière autonome dans les forêts grâce à l’intelligence artificielle.

Ulf Johansson, du Museum National d’Histoire Naturelle de Suède - Interview

Suède
Actualité
23 avril 2018

Conservateur de la collection d’oiseaux du Museum National d’Histoire Naturelle de Suède (Naturhistoriska riksmuseet), Ulf Johansson fait aussi de la recherche sur l’évolution des oiseaux.
Il a été le deuxième lauréat de la Résidence Eva de la Gardie, programme de résidence scientifique conjoint entre l’Institut français de Suède et l’Institut suédois de Paris, et a donc passé le mois de novembre 2017 en France.

La bioaccessibilité des composés semi-volatils, résultat d’une collaboration franco-suédoise

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
23 avril 2018

En avril 2017, soutenues par le programme TOR de l’institut français de Suède, les chercheuses Corinne Mandin (CSTB) et Barbara Le Bot (EHESP), accompagnées de Gaëlle Raffy, doctorante à l’EHESP, se sont rendues à Umeå et Stockholm, Suède, pour rencontrer des chercheurs de l’institut Swetox travaillant, comme elles, dans le domaine des perturbateurs endocriniens et de la qualité de l’air intérieur.