Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Rapport

Hong Kong et les « FinTech », l’ambition d’une Silikong Valley

Hong Kong | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Big Data | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Rapport
23 juin 2017

Depuis quelques années un mot valise circule dans le monde des start-ups : « FinTech ». Assemblage des mots finance et technologie, les finTech désignent l’ensemble des technologies numériques (…)

Commémoration des 30 ans des premières journées de la science et de la technologie au Portugal.

Portugal | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Rapport
26 mai 2017

Le 11 mai, une conférence s’est déroulée à Lisbonne pour célébrer les 30 ans des journées de la science et de la technologie, avec les interventions du Premier Ministre António Costa, ainsi que le Ministre des Sciences, de la Technologie, et de l’Enseignement Supérieur, Manuel Heitor qui ont revisité ces 3 dernières décennies et envisagé le futur.

Le système de santé à Hong Kong

Hong Kong | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Rapport
23 mai 2017

Le système de santé à Hong Kong est réputé pour être de bonne qualité, et son efficacité le place au sommet des classements internationaux. Son organisation a été modelée par l’histoire coloniale britannique dans la région administrative spéciale (RAS).
Le système de santé hongkongais se caractérise ainsi par un système public central, promouvant un accès universel aux soins sur le modèle du National Health System (NHS) britannique. L’accès aux soins hospitalier est comparable à la France. Il existe en revanche peu de similitudes avec le système de santé mis en place en Chine continentale.
Les hongkongais préfèrent en général utiliser la médecine occidentale, même s’ils ont couramment recourt à la médecine traditionnelle chinoise.
L’offre de soins se partage entre un système public quasiment gratuit qui absorbe la très grande majorité de l’accueil hospitalier, et un système privé très onéreux (l’un des plus chers au monde) qui répond à la demande des soins courants. Le système public est la pierre angulaire du système de santé à Hong Kong et se positionne comme un socle commun de sécurité sanitaire pour l’ensemble de la population, tandis que le système privé doit apporter des services plus rapidement accessibles et personnalisés.
Le système de santé à Hong Kong doit néanmoins répondre à plusieurs problèmes grandissants : engorgement du secteur public, pénurie chronique des professionnels de santé, demande croissante de soins liée à l’allongement de la durée de vie, et encadrement légal de la collaboration entre systèmes public et privé.