Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique

Freiner la lumière à l’échelle nanométrique

Espagne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
16 novembre 2015

La vitesse de la lumière dans le vide est constante et environ égale à un peu moins de 300 millions de mètres par seconde. Elle peut néanmoins varier lorsqu’elle change de milieu. Le CIC nanoGUNE (Pays Basque) a étudié la manière dont la lumière se propage dans un type de matériaux particulier appelés matériaux hyperboliques, composés de fines couches de nitrure de bore. Ils ont découvert que la lumière s’y déplaçait plus lentement et « à contresens ».

Effet Hall quantique et particules marginales

Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
9 novembre 2015

Lorsque l’on réduit la taille d’un système physique, les lois de la mécanique quantique prennent le pas sur celles de la physique classique. Découvert en 1980, l’effet Hall quantique apparaît lorsque l’on réduit une des dimensions d’un système semi-conducteur : les particules chargées, appelées électrons et qui sont responsables du courant électrique, ne peuvent alors se déplacer que dans le plan. Lorsque l’on place ces électrons à très basse température (proche du zéro absolu soit -273,15°C) et sous un fort champ magnétique perpendiculaire au plan, les électrons ont alors un comportement inhabituel. Dans ce cas de figure ils se déplacent seulement sur les bords de l’échantillon sans aucune dissipation, c’est-à-dire sans aucune collision avec tout type d’impuretés présents dans l’échantillon. Mais à quoi peut bien servir cet effet quantique ?

Nouveau type de cellule photovoltaïque en tandem silicium/pérovskite

Allemagne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
6 novembre 2015

Une équipe du centre Helmholtz pour les Matériaux et l’Énergie de Berlin (HZB) en partenariat avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL, Suisse) est parvenue à intégrer des pérovskites [1] à une cellule photovoltaïque à base de silicium. Le rendement [2] obtenu de 18 % est le plus haut obtenu pour cette configuration de cellule. En apportant des améliorations technologiques, celui-ci pourrait atteindre 30 %.