Veille scientifique et technologique

Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique

Prix Nobel de Physique 2018

Royaume-Uni | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
3 octobre 2018

Le 02 octobre 2018, l’Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix Nobel de physique au français Gérard Mourou et à la canadienne Donna Strickland pour « leur méthode pour générer des impulsions optiques ultra courtes de haute intensité ». L’autre partie du prix a été décerné à l’américain Arthur Ashkin pour la découverte « de pinces optiques et leur application aux systèmes vivants ».

Découverte d’une nouvelle méthode pour améliorer la connaissance des systèmes dynamiques imprévisibles

Espagne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
26 septembre 2018

Des chercheurs de l’Université Rey Juan Carlos ont développé une méthode pour reconnaître la propriété de Wada au sein des systèmes dynamiques. Selon l’étude publiée dans Scientific Reports, Nature, cette propriété mathématique aurait un grand impact sur le caractère imprévisible des systèmes dynamiques.

La société chimique d’Israël récompense de sa médaille d’or les Prof. Y. Apeloig et S. Shaik

Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
21 septembre 2018

La médaille d’or de la société chimique d’Israël (ICS) 2017 est décernée au Prof. Yitzhak Apeloig du Technion pour sa contribution à la chimie du silicium, à la fois théorique et expérimentale, et pour son rôle dans le développement de la chimie computationnelle comme un outil de recherche, ainsi qu’au Prof. Sason Shaik de l’Université hébraïque de Jérusalem pour ses travaux sur la théorie des liaisons covalentes, établissant de nouveaux concepts sur la liaison et la réactivité chimique, allant des petites molécules aux systèmes bioinorganiques et aux mécanismes des réactions enzymatiques.

La suprenante lenteur des molécules

Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
21 septembre 2018

On imaginait jusqu’à récemment que, lorsqu’une molécule changeait de forme, elle le faisait extrêmement rapidement, à savoir en 0.000000000001 seconde. A leur grande surprise, une équipe de chercheurs de l’Institut Weizmann a mesuré que le changement peut s’opérer en fait en quelques 0.000001 seconde, soit jusqu’à un million de fois plus lentement que ce que nous pensions. Cela peut toujours vous paraître court, mais sachez que cette nouvelle mesure pourrait aider les astrophysiciens à répondre à de nombreuses questions ouvertes quant à l’évolution des briques élémentaires de la vie dans les confins de l’espace.

National Quantum Initiative Act : le retour des Etats-Unis dans la course aux technologies quantiques

États-Unis | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
18 septembre 2018

Le mercredi 27 juin 2018, le Congrès a dévoilé sa réponse au défi lancé simultanément par la Chine et l’Union Européenne dans les technologies quantiques. Alors que dès 2016 l’UE avait annoncé le lancement d’un flagship sur les technologies quantiques avec un budget d’un milliard de dollars sur dix ans, la Chine a récemment pris la pole-position dans cette course scientifique en annonçant en août 2016 la mise en orbite réussie d’un satellite de communication quantique. Dans un article précédent, nous avions évoqué l’activité importante ces dix derniers mois au niveau fédéral, en particulier au NIST et à la NSF, où acteurs publics, académiques et industriels appelaient à la création d’une initiative fédérale sur les technologies quantiques.