Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Agronomie et alimentation

Skolkovo pourra désormais accueillir les start-ups dans le domaine agricole

Russie | Agronomie et alimentation | Protéines végétales pour l’agroalimentaire
Brève
31 août 2015

Le cluster de biotechnologies et de biomédecine du fonds Skolkovo pourra désormais accueillir des start-ups impliquées dans le domaine agricole et plus particulièrement : agriculture intensive - création de nouvelles variétés, amélioration des sols, technologies agricoles de pointe ; élevage – ingénierie génétique et cellulaire, technologies vétérinaires et d’alimentation, élevage sélectif des animaux ; biotechnologies industrielles agricoles - biocatalyse, ingénierie métabolique ainsi que l’avancement des processus de fermentation.

Un plan d’action national pour un usage raisonné des pesticides en Allemagne

Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Agronomie et alimentation
Actualité
29 juillet 2015

Une des mesures les plus importantes du Plan d’Action National pour l’utilisation durable des produits phytopharmaceutiques (NAP) est la mise en pratique sur le terrain de nouveaux procédés de protection des écosystèmes naturels rassemblés dans le programme « Demonstrationsbetriebe integrierter Pflanzenschutz » (exploitations pilotes pour la protection intégrée des cultures). Ce programme est initié et financé par le Ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture, géré par l’Office Fédéral de l’Alimentation et coordonné par l’Institut Julius-Kühn de recherche agronomique.