Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

Les valeurs recommandées de pression artérielle chez les patients diabétiques sont remises en question.

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
24 août 2016

La direction nationale de la santé et des affaires sociales suédoise a récemment rehaussé les valeurs de pression artérielle recommandées chez les patients atteints de diabète. Selon une nouvelle étude de l’Académie Sahlgrenska, cela pourrait entraîner une augmentation du nombre d’AVC et de crises cardiaques chez les sujets diabétiques. Cette nouvelle étude est la plus importante au niveau mondial réalisée sur ce sujet, en termes de nombre de patients considérés.

Comment les protéines régulent l’expression des gènes en se liant à la fois à l’ADN et à l’ARN

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Brève
24 août 2016

Les protéines qui se lient à l’ADN sont généralement mises dans une catégorie différente de celles qui se lient à l’ARN. Cependant, des chercheurs de l’Université d’Umeå en Suède et de l’Inserm en France ont récemment montré comment la protéine p53 a la capacité de se lier à la fois à l’ARN et à l’ADN et comment cette particularité permet de contrôler l’expression des gènes au niveau de la transcription (synthèse d’ARN) mais aussi au niveau de la traduction de l’ARN messager (synthèse de protéines).

Découverte d’un nouvel antibiotique naturellement présent dans le nez humain

Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
9 août 2016

Des chercheurs du Centre allemand de recherche en infectiologie (DZIF) et de l’université de Tübingen (Bade-Wurtemberg) ont découvert que Staphylococcus lugdunensis, une bactérie présente dans le nez humain, produit un antibiotique inconnu jusqu’à présent. Baptisé "lugdunine", cet antibiotique serait efficace contre des bactéries multirésistantes, et notamment contre le staphylocoque doré (MRSA).

Présentation de l’alliance de recherche sur la nanosécurité de la communauté Leibniz

Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Actualité
9 août 2016

L’alliance de recherche sur la nanosécurité au sein de la communauté des instituts de recherche Leibniz a publié une brochure dans laquelle sont présentés ses objectifs et ses activités.

De la transdisciplinarité à l’Institut Weizmann

Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
Actualité
5 août 2016

L’institut Weizmann développe de plus en plus les ponts existants entre les différentes thématiques de recherche existant en son sein, et ceci avec réussite. Des recherches s’opérant à cheval entre deux, voire trois disciplines permettent de regarder un sujet avec un angle différent et peuvent aussi permettre de nouvelles collaborations entre différents pays qui n’auraient pu se créer sans cela.

La régénération du système digestif des Polycarpa mytiligera

Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
5 août 2016

Depuis le 18ème siècle, l’incroyable pouvoir régénératif de certains animaux fascine les scientifiques. Entre les hydres, les vers plats aquatiques et les lézards, la possibilité qu’ont ces espèces à renouveler certains de leurs membres et fonctions disparus présente un intérêt incroyable pour la recherche dans le domaine de la régénération de tissus. Des chercheurs de l’université de Tel-Aviv s’intéressent à Polycarpa mytiligera, un organisme marin qui possède cette capacité de régénération.