Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Les relations bilatérales entre la France et l’Ukraine sont dominées par l’engagement diplomatique de la France dans le Format de Normandie pour la résolution de la crise dans l’Est de l’Ukraine. En 2017, la France et l’Ukraine ont fêté le 25ème anniversaire de leurs relations diplomatiques. Depuis 2014, les relations bilatérales sont de plus en plus dynamiques, marquées notamment par des projets économiques structurants.

Présence française

Consulat général de France : Kiev.
Communauté française en Ukraine : 850 personnes inscrites au registre.

Visites

Les contacts bilatéraux se sont renforcés depuis 2014 : quatre visites officielles à Paris du Président ukrainien (juin 2014, 2015, 2016, 2017). Les ministres français et allemand des Affaires étrangères ont effectué une visite à Kiev en 2016, marquant ainsi le soutien constant de la France et de l’Allemagne à la mise en œuvre du Paquet de Minsk et à la poursuite des réformes structurelles en Ukraine. Les visites parlementaires se sont également multipliées depuis le printemps 2015 avec plusieurs missions de députés et de sénateurs français en Ukraine, ainsi que la visite à Paris du président de la Rada en juin 2018.

L’année 2018 a été marquée par plusieurs rencontres bilatérales de haut niveau, avec la visite du ministre des Affaires étrangères ukrainien à Paris, Pavlo Klimkine, le 5 février 2018. Cette visite a été suivie de la visite du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian les 22 et 23 mars 2018 à Kiev, lors de laquelle il a rencontré le président ukrainien Petro Porochenko, ainsi que le Premier ministre et son homologue. Le Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne s’est rendu à Kiev le 30 octobre 2018 à l’occasion de la septième Commission économique mixte franco-ukrainienne ; cette visite a été l’occasion de mener plusieurs entretiens politiques avec le Premier ministre ukrainien et le ministre des Affaires étrangères.

L’intensification de nos rencontres bilatérales s’est poursuivie en 2019 : le président de la République a reçu l’ancien président P. Porochenko et V. Zelensky à Paris entre les deux tours de l’élection présidentielle ukrainienne, le 12 avril 2019. Il s’est entretenu avec le président Zelensky le jour de sa victoire le 21 avril. La secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, a assisté à la cérémonie d’investiture du président Zelensky le 20 mai 2019 et s’est entretenue avec lui à l’issue de la cérémonie. Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères M. Jean-Yves Le Drian, s’est rendu à Kiev le 30 mai 2019 avec son homologue allemand, M. Heiko Maas, pour une première visite conjointe après l’élection du président Zelensky. Le président Zelensky a fait le choix de la France pour sa première visite bilatérale à l’étranger le 17 juin 2019.

L’épidémie de COVID-19 a contraint à l’annulation des visites prévues au premier semestre 2020, mais les échanges téléphoniques à haut niveau se sont poursuivis et le rythme des contacts bilatéraux devrait reprendre dès que le contexte sanitaire le permettra.

Relations économiques

En 2019, les échanges bilatéraux ont pour la première fois dépassé leur niveau d’avant la crise de 2014 : le total des échanges commerciaux entre la France et l’Ukraine atteint 1,8 Md€ en 2019, en forte augmentation par rapport à 2018 (1,5 Md€). Par rapport à 2018, l’excédent commercial progresse nettement sur l’exercice 2019 et s’établit à 342 M€ (contre 243 M€ en 2018), soit le niveau le plus élevé depuis 2012 (511,8 M€). La France est le 10ème fournisseur mondial de l’Ukraine et enregistre une part de marché de 2,6 % en 2018, en hausse par rapport à son niveau d’avant crise (2.2% en 2013).

Parmi les pays de l’UE, la France est le 5ème fournisseur de l’Ukraine, derrière l’Allemagne (1er fournisseur européen, 10,4% de part de marché au global) et la Pologne (6,3%). La France serait actuellement le 5ème investisseur étranger en Ukraine, avec presque 5% du stock d’IDEElle se place au quatrième rang des investisseurs européens derrière l’Allemagne (11,8% du stock d’IDE), l’Autriche (5,5%) et la Grande Bretagne (5 %). Près de 160 entreprises françaises sont aujourd’hui implantées en Ukraine et emploient 25 000 à 30 000 personnes, faisant de la France le premier employeur international en Ukraine (source OCDE).

La 7ème Commission économique mixte franco-ukrainienne s’est tenue à Kiev le 30 octobre 2018 en présence du secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (la dernière commission mixte remontait à 2011) et la 8ème a eu lieu en novembre 2020.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Dans le domaine culturel  : notre coopération avec l’Ukraine est centrée sur la mobilité des étudiants et des jeunes chercheurs vers la France. La France accueille chaque année 2000 étudiants ukrainiens. Notre action vise aussi à la promotion de la langue et de la culture françaises, notamment auprès des jeunes ukrainiens. Les 10 Alliances françaises (dont 8 en activité après la fermeture de celles de Louhansk et Donetsk) sont un relais dynamique des actions de coopération de l’ambassade en province. Elles accueillent plus de 3000 élèves. Le lycée français Anne de Kiev, conventionné avec l’AEFE, poursuit son développement et scolarise environ 400 élèves. L’année 2018-2019 avait été déclarée année de la langue française. Le "Printemps français", festival artistique, propose chaque année pendant un mois une centaine de manifestations culturelles dans plusieurs villes du pays.

Coopération décentralisée : une quarantaine de jumelages existent entre collectivités territoriales des deux pays. Une déclaration d’intention de coopération trilatérale entre la France, la Pologne et l’Ukraine a été signée le 6 juillet 2016.

Concernant l’appui aux réformes et à la modernisation de l’Ukraine  : la France fait valoir son expérience et positionne son expertise sur financements européens dans les domaines de la lutte contre la corruption, de la gestion des finances publiques, de la décentralisation, de la réforme de l’administration publique et de la santé. L’opérateur Expertise France est chargé de la mise en œuvre du projet européen de lutte contre la corruption PRAVO (15M€). La France a par ailleurs financé la réalisation de trois études de faisabilité pour la gestion des déchets à Lviv et à Tcherkassy et pour la construction d’une centrale photovoltaïque sur le site de Tchernobyl.

Relations avec l’Union européenne

L’Ukraine est un partenaire prioritaire de l’UE dans le cadre de la Politique européenne de voisinage et du Partenariat oriental lancé au sommet de Prague en 2009. L’UE est dorénavant le premier partenaire commercial de l’Ukraine.

Le changement de pouvoir à Kiev en février 2014 a conduit à une réactivation rapide de la relation UE-Ukraine. L’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne, signé en 2014, est entré en vigueur le 1er septembre 2017. L’Union européenne a levé le régime de visa pour les courts séjours avec l’Ukraine le 11 juin 2017.

Depuis 2017, l’UE a mis en place des programmes d’assistance macro-financière pour plusieurs milliards d’euros, conditionnés à l’adoption de réformes structurelles. Dans le cadre de sa stratégie « Team Europe » annoncée début avril 2020 de soutien aux partenaires de l’UE dans leur lutte contre la COVID-19, l’Ukraine a bénéficié de 190 M€ d’aide financière. Par la suite, une enveloppe de 3 Mds€ à destination des pays du Partenariat oriental a été approuvée par le Parlement européen le 26 août 2020, dont l’Ukraine devrait bénéficier à hauteur de 1,2 Md€.

Mise à jour : 16.11.20

Informations complémentaires