Ukraine - Q&R - Extrait du point de presse (27 mai 2021)

Partager

Q : Bonjour, selon le représentant permanent de l’Ukraine auprès du groupe de contact Leonid Kravtchouk, Minsk ne peut plus être une plate-forme de négociations sur un règlement dans le Donbass en raison de la situation autour de la Biélorussie, il est donc nécessaire de trouver un nouveau lieu pour les réunions du groupe de contact. Comment pouvez-vous commenter ces propositions ?

R : Les modalités de réunion du Groupe de contact trilatéral relèvent de ses participants. Pour notre part, nous saluons les efforts de la représentante spéciale de la présidence en exercice de l’OSCE, l’ambassadrice Heidi Grau, et des coordinateurs des groupes de travail du Groupe de contact trilatéral. Ils doivent permettre, en parallèle des discussions en format Normandie, la mise en œuvre sur le terrain des engagements souscrits par les parties au titre des accords de Minsk, et des mesures agréées dans les conclusions du sommet de Paris du 9 décembre 2019.

Informations complémentaires