Ukraine - Q&R - Extrait du point de presse (21 avril 2022)

Partager

Q : Le siège de l’usine Azovstal à Marioupol commence, selon le président Poutine. La France est-elle vigilante sur le déroulement des sièges en particulier ?

R : La France est particulièrement préoccupée par la situation humanitaire catastrophique à Marioupol. Nous continuons à appeler la Russie à mettre fin à ce siège et notamment à permettre le libre départ des populations civiles qui le souhaitent en toute sécurité et dans la direction de leur choix, ainsi que l’acheminement d’aide humanitaire dans la ville par les organisations humanitaires présentes sur le terrain.

Informations complémentaires