Ukraine - Q&R - Extrait du point de presse (13 avril 2022)

Partager

Q : L’armée russe fait état de la reddition de mille soldats ukrainiens dans la ville assiégée de Marioupol, la France a-t-elle confiance dans l’application de la Convention de Genève concernant ces éventuelles redditions, et l’UE peut-elle faciliter une intermédiation sur les échanges de prisonniers ?

R : La situation humanitaire actuelle à Marioupol est particulièrement dramatique. Les nombreuses violations du droit international humanitaire de la part des forces armées russes depuis le début de la guerre imposent la plus grande vigilance.

Informations complémentaires