Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G7 en appui aux efforts de l’AIEA pour favoriser la sûreté et la sécurité nucléaires de la centrale nucléaire de Zaporijjia en Ukraine (10 août 2022)

Partager

Nous, ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, ainsi que le haut représentant de l’Union européenne, réaffirmons notre très vive condamnation de la guerre d’agression injustifiable, qui ne fait suite à aucune provocation, que la Fédération de Russie mène actuellement contre l’Ukraine. La Fédération de Russie doit retirer immédiatement ses troupes du territoire de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues et respecter le territoire et la souveraineté de l’Ukraine.

Dans ce contexte, nous exigeons de la Russie qu’elle redonne immédiatement à son propriétaire souverain légitime, l’Ukraine, le plein contrôle sur la centrale nucléaire de Zaporijjia ainsi que sur l’ensemble des installations nucléaires se trouvant dans les frontières internationalement reconnues de l’Ukraine pour assurer leur exploitation dans de bonnes conditions de sûreté et de sécurité. Le personnel ukrainien qui exploite la centrale nucléaire de Zaporijjia doit pouvoir assumer ses missions sans menace ni pression. C’est le fait que la Russie continue de contrôler la centrale qui met la région en danger.

Nous demeurons vivement préoccupés par la menace grave qui pèse sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes du fait de leur saisie ou d’autres actions menées par les forces armées russes, qui augmentent de manière significative le risque d’accident ou d’incident nucléaire et met en danger la population de l’Ukraine et des États voisins, ainsi que la communauté internationale. Ces actions compromettent également la capacité de l’AIEA à contrôler les activités nucléaires pacifiques de l’Ukraine pour assurer le respect des garanties.

Nous saluons et soutenons les efforts déployés par le Directeur général de l’AIEA, M. Grossi, pour renforcer la sûreté et la sécurité nucléaires en Ukraine et nous le remercions, ainsi que le personnel de l’AIEA, pour leur engagement permanent à cet effet. Dans ce contexte, nous soulignons combien il importe de faciliter une mission des experts de l’AIEA à la centrale nucléaire de Zaporijjia pour traiter les aspects de sûreté et de sécurité nucléaires et de garanties, dans le respect de la pleine souveraineté de l’Ukraine sur son territoire et ses infrastructures. Nous soulignons fermement l’importance des sept piliers de la sûreté et de la sécurité nucléaires définis par le Directeur général, M. Grossi.

Nous réaffirmons notre soutien total et constant à l’AIEA. Le personnel de l’AIEA doit pouvoir accéder à l’ensemble des installations nucléaires de l’Ukraine, en toute sûreté et sans obstacle, et dialoguer directement, sans ingérence, avec le personnel ukrainien chargé de l’exploitation de ces installations. La sécurité de toutes les personnes qui mettent en œuvre ces mesures doit être prise en compte pour renforcer la sûreté et la sécurité nucléaires et les garanties en Ukraine.

Nous encourageons tous les pays à soutenir les efforts de l’AIEA.

Informations complémentaires