AIEA - Q&R - Extrait du point de presse (02 mars 2022)

Partager

Q : Craignez-vous qu’un soutien à la résolution du Conseil de l’AIEA sur l’Ukraine condamnant l’invasion russe compliquera les négociations sur l’Iran, où la Russie est un acteur important ?

R : La session du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA de ce jour, et la résolution qui sera discutée à cette occasion, concernent des sujets très précis et ciblés, que sont la sécurité et la sûreté des installations nucléaires et les activités de l’Agence au titre des garanties en Ukraine. Ces sujets sont entièrement distincts des négociations de Vienne sur le retour des États-Unis au JCPoA, et de l’Iran au respect de ses engagements au titre de cet accord.

Informations complémentaires