Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Exceptionnellement dense et marquée par une grande confiance, la relation franco-espagnole est notamment portée par une coopération policière et judiciaire qui a contribué à l’affaiblissement durable de l’ETA et par des projets concrets de coopération dans le domaine crucial pour nos deux pays des interconnexions (énergie et transports). Notre coopération est également fondée sur la volonté d’une concertation renforcée sur l’avenir de l’Union européenne, au regard de notre grande convergence de vues sur les dossiers européens.

Plus de 370 accords, traités ou conventions bilatérales ont été signées entre nos deux pays, depuis notamment la signature du « Traité des Pyrénées » par Louis XIV et Philippe IV le 7 novembre 1659 sur l’île aux Faisans, à la frontière franco-espagnole. Cela fait de l’Espagne un des pays avec lequel la France a signé le plus grand nombre d’accords bilatéraux.

Présence française

Consulats généraux de France : Madrid, Barcelone, Bilbao
Communauté française : près de 84 000 inscrits aux registres des Français de l’étranger (estimation des non-inscrits : environ 60 000)
Communauté espagnole en France : 190 000 personnes

Visites

La dernière édition du Sommet franco-espagnol (le 25éme) s’est tenue à Malaga le 20 février 2017.
Le 26 juillet 2018, à la veille d’un nouveau Sommet dédié aux interconnexions énergétiques dans le Sud-Ouest de l’Europe organisé à Lisbonne, le président de la République a effectué un déplacement à Madrid pour rencontrer le président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez.
M. Edouard Philippe, alors Premier ministre, et M. Pedro Sánchez ont présidé, lundi 1er octobre 2018, la cérémonie de remise aux autorités espagnoles de scellés judiciaires saisis dans le cadre de procédures diligentées en France contre l’organisation terroriste ETA.
Le Roi d’Espagne s’est rendu à Paris le 5 octobre 2018 à l’occasion de l’exposition consacrée à Joan Miro qu’il a visitée avec le président de la République au Grand Palais.
M. Edouard Philippe s’est rendu à la COP25 organisée à Madrid et a eu un entretien avec M. Pedro Sanchez le 2 décembre 2019.
Le Roi d’Espagne s’est rendu à Paris le 11 mars 2020 pour participer aux commémorations de la première journée nationale des victimes du terrorisme, présidée par le président de la République. Depuis 2004 et les attentats d’Atocha à Madrid (les plus meurtriers en Europe depuis 1988), le 11 mars commémore la journée européenne des victimes du terrorisme.
La ministre des Affaires étrangères espagnole, Mme Arancha González, a été reçue par M. Jean-Yves le Drian à Paris le 9 juillet 2020.
Le président du gouvernement, M. Pedro Sanchez, a rencontré le président de la République le 15 juillet à Paris, à la veille du Conseil européen des 17-21 juillet.
La première Vice-présidente espagnole, Mme Carmen Calvo, s’est entretenue avec le Premier ministre à Paris le 24 août 2020.
Le secrétaire d’État aux Affaires européennes, M. Clément Beaune, s’est rendu à Madrid le 30 novembre 2020.

Pour consulter les dernières déclarations, rendez-vous sur le site de l’ambassade de France à Madrid : https://es.ambafrance.org/-Visites-sommets-declarations-

Ambassadeurs

Ambassadeur de France en Espagne : Jean-Michel Casa
Ambassadeur d’Espagne en France : José Manuel Albares Bueno

Relations économiques

La France est le premier partenaire commercial espagnol, l’Espagne est notre 2e client et 5e fournisseur (74 Mds€ d’échanges et un excédent de 200 M€ en 2019) et compte parmi nos 47 pays prioritaires du commerce extérieur. La France est le 4e investisseur en Espagne (derrière les Pays-Bas, le Luxembourg et le Royaume-Uni et devant l’Allemagne) avec plus de 2 000 filiales, lesquelles emploient près de 300 000 salariés. Les entreprises espagnoles sont implantées sur plus de 1 300 sites en France et emploient plus de 55 000 personnes.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération franco-espagnole donne lieu quotidiennement à des échanges d’envergure dans les domaines éducatif, linguistique et culturel. Une antenne du Musée Pompidou a notamment été inaugurée à Malaga le 28 mars 2015. Le réseau de coopération et d’action culturelle français, dense en Espagne, est notamment constitué de l’Institut français d’Espagne et ses antennes (Barcelone, Bilbao, Madrid, Saragosse, Séville et Valence) ainsi que de vingt-et-une Alliances françaises.

Le réseau scolaire français en Espagne demeure le plus important réseau en Europe (22 établissements) et le 3e au monde, après le Liban et le Maroc. Si le français est la 2e langue vivante (LV2) enseignée en Espagne (1,4 million d’élèves), sa position demeure fragile, l’apprentissage d’une LV2 à l’école n’étant pas obligatoire dans toutes les communautés. En France, plus de 3,25 millions d’élèves du secondaire apprennent l’espagnol. Avec 87 établissements labellisés, l’Espagne est le premier réseau au monde d’établissements LabelFrancEducation, qui distingue les meilleures filières bilingues. Le « Bachibac », cursus permettant d’obtenir simultanément le baccalauréat et le bachillerato espagnol, est proposé dans 114 établissements en Espagne. La France est le 3e pays d’accueil pour les étudiants espagnols en mobilité (autour de 6 000). Un accord relatif aux réseaux universitaires a par ailleurs été signé en février 2017. Cette mobilité s’inscrit dans une coopération universitaire dynamique marquée par plus de 220 double-diplômes et 17 alliances d’universités européennes incluant des partenaires français et espagnols.

La coopération scientifique et technique est fondée sur des accords de coopération qui lient les grands organismes de recherche et développement français comme le CNRS, l’INSERM, l’INRA et IFREMER à leurs homologues espagnols. Dans le domaine des sciences humaines et sociales, la Casa de Velázquez, à la fois centre de recherche et centre de création artistique portant sur l’espace méditerranéen et sur l’espace latino-américain, est membre du réseau des Écoles françaises à l’étranger.

Autres types de coopération

La coopération policière, et notamment la lutte contre le terrorisme, historiquement centrée sur la lutte contre l’ETA, et aujourd’hui largement consacrée à la lutte contre le terrorisme islamiste et la lutte contre les trafics de stupéfiants continue de donner de très bons résultats. Dans un souci mémoriel et historiographique, le transfert des scellés des procédures judiciaires liées à l’ETA aux autorités espagnoles a été réalisé le 1er octobre 2018, en présence du Premier ministre français, M. Edouard Philippe, et du président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sánchez.

En matière de coopération transfrontalière, les interconnexions sont pour l’Espagne et la France un enjeu politique et économique majeur : infrastructures ferroviaires (LGV Perpignan-Barcelone) et interconnexions énergétiques (ligne entre Baixas et Santa Llogaia doublant les capacités électriques inaugurée le 20 février 2015 ; projet de ligne électrique sous-marine dans le Golfe de Gascogne qui a reçu un financement européen de 578 M€ en janvier 2018).

Mise à jour : 04.01.20

Informations complémentaires