Stage

Stages du ministère des Affaires étrangères

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères offre aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français pour y suivre une formation dont le volume pédagogique d’enseignement effectué en présentiel est d’au minimum 200 heures par année d’enseignement, en vue de l’obtention d’un diplôme visé par l’État, la possibilité d’effectuer un stage intégré à un cursus pédagogique, à l’administration centrale (à Paris ou à Nantes) ou à l’étranger.

Pour en savoir plus (conditions, consultation des offres, comment postuler…) consulter notre page "Stagiaires étudiants"

Il est demandé aux étudiants de ne pas prendre directement l’attache des ambassades, consulats et services du ministère, de telles démarches ne faisant que compromettre votre candidature.

Pour effectuer un stage auprès d’une Alliance française, d’une Mission économique, d’un Institut français à l’étranger ou d’une organisation non gouvernementale, le ministère des Affaires étrangères ne gère pas ces demandes.

L’étudiant doit alors prendre contact avec :

Programmes de mobilité de l’Union européenne

Différents programmes de l’UE existent :

  • Comenius pour l’enseignement scolaire. Le programme Comenius permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. L’objectif est de favoriser le développement personnel et les compétences, notamment linguistiques, tout en développant les notions de citoyenneté européenne et de multiculturalisme ;
  • Erasmus pour les étudiants et apprentis.

Mode d’emploi

  • Vous êtes élève, apprenti, enseignant, formateur : vous vous adressez à votre directeur ou votre chef d’établissement.
  • Vous êtes étudiant ou enseignant dans le supérieur : vous vous adressez au service des relations internationales de votre établissement.
  • Vous êtes demandeur d’emploi ou diplômé depuis moins d’un an : vous vous adressez au Pôle Emploi International, les chambres régionales de commerce et d’industrie, les services régionaux de l’État.

Voir aussi : Euroguidance

Stages - Organismes

Le stage à l’étranger présente de nombreux avantages. Il permet d’acquérir une expérience professionnelle tout en perfectionnant ses compétences linguistiques et sa connaissance d’un autre pays. Mais la recherche d’un stage à l’étranger est souvent plus longue et plus difficile que celle d’un stage en France. En fait, elle s’apparente totalement à une recherche d’emploi classique. Toutefois, il est bon de s’informer sur les particularités d’un certain nombre de pays qui n’ont pas la même notion du stage et où l’on parle plutôt d’emploi temporaire.

Les stages d’étudiants ou de jeunes diplômés en entreprise à l’étranger font quelquefois l’objet d’accords particuliers entre les établissements universitaires et les organismes du pays d’accueil. Ne pas oublier, par conséquent, de se renseigner auprès du service des relations internationales de son établissement scolaire ou universitaire. La recherche pourra également s’effectuer, pour de grosses entreprises multinationales, auprès du siège en France ou de leur filiale à l’étranger.

Pour partir en stage à l’étranger, il est indispensable de maîtriser une deuxième langue.

Le Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ) a pour mission d’informer les jeunes sur tous les sujets qui les concernent : orientation et information sur les études et les métiers, emploi, formation continue, vie pratique, création d’entreprise, voyages, loisirs, stages en entreprise et jobs d’été, bourses, logement étudiant, séjours linguistiques, formations en alternance, etc. Le CIDJ vous offre un accueil personnalisé, gratuit et sans rendez-vous.

  • Eurodesk : Stages dans un pays de l’Union européenne ou dans l’un des pays suivants : Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse, Turquie

Mise à jour : septembre 2019