Sécurité, désarmement et non-prolifération

À la Une

Participation française aux opérations de surveillance maritime pour la lutte contre le contournement des sanctions par la Corée du Nord (17 juin 2019)

La communauté internationale lutte contre la prolifération nucléaire
Le développement continu par la Corée du Nord d’armes de destruction massive, notamment d’armes nucléaires et de missiles balistiques, constitue depuis les années 2000 une menace pour la sécurité de la région et du monde. Cette menace est directe – certains missiles nord-coréens ont une portée qui leur permettrait d’atteindre l’Europe – mais aussi indirecte – la Corée du Nord dissémine ses biens et technologies vers d’autres États. Le (…)

Lire la suite ...

Rendu public en avril 2013, un nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale a mis l’accent sur trois priorités de la stratégie de défense française : la protection, la dissuasion, l’intervention. Ces trois priorités se renforcent mutuellement et ne sont pas dissociables. Notre politique de Défense vise à protéger les Français, y compris face aux risques de la cybermenace, garder la crédibilité de la dissuasion nucléaire française et préciser la capacité de la France à prendre l’initiative des actions conformes à ses intérêts et à ceux la communauté internationale. Enfin, cette politique s’inscrit dans le cadre plus large de la construction d’une défense européenne efficace.

Le Livre blanc tient compte de l’évolution des moyens de défense français dans la contrainte budgétaire que le pays connait. Une volonté claire est affichée au bénéfice de capacités autonomes et réactives de projection reposant sur des forces bien entrainées, bien équipées et bien renseignées. Elles doivent être en mesure d’avoir un impact décisif dans les régions où les menaces sont les plus grandes sur les intérêts de la France et ceux de ses partenaires et alliés. Elles démontreront qu’elle est prête à assumer ses responsabilités, comme elle l’a fait au Mali.

02.08.13

PLAN DU SITE