Partenariat information et démocratie

Partager

Contenu

Le Partenariat pour l’information et la démocratie répond au besoin de promouvoir un environnement propice à l’information fiable des citoyens, afin de leur permettre de se forger une opinion éclairée dans un contexte où la désinformation massive en ligne contribue à miner la confiance dans les institutions et les processus démocratiques, où les acteurs privés hors cadre démocratique exercent une influence croissante, où le journalisme professionnel est fragilisé et où le contrôle politique sur les médias se poursuit dans de nombreux pays.

Se fondant sur les travaux de la Commission internationale créée par Reporters sans frontières (RSF), la France a lancé avec 11 partenaires (Burkina Faso, Canada, Costa Rica, Danemark, Lettonie, Liban, Lituanie, Norvège, Sénégal, Suisse, Tunisie), à l’occasion du premier Forum de Paris sur la paix en novembre 2018, une initiative appelant à la mobilisation des États. Un texte, intitulé « Partenariat Information et démocratie » a été finalisé en juin 2019 et a été formellement signé le 26 septembre 2019 à New York.

Ce texte pose des principes et des objectifs pour promouvoir l’accès à une information fiable. Les États participants s’engagent à promouvoir des cadres juridiques nationaux et internationaux encourageant l’exercice de la liberté d’opinion et d’expression et l’accès à une information fiable. Ils invitent les entreprises qui structurent l’espace mondial de l’information et de la communication à respecter des principes de transparence, de responsabilité et de neutralité et à assurer la compatibilité de leurs activités avec les droits de l’homme afin de promouvoir une information fiable.

À l’initiative de RSF et d’une coalition d’organisations indépendantes, un Forum réunissant l’ensemble des parties prenantes a été lancé lors de la 2e édition du Forum de Paris sur la paix en novembre 2019, afin d’accompagner la mise en œuvre du Partenariat en formulant des recommandations.

Le rapportdu groupe de travail sur les infodémies mis en place par le Forum sur l’information et la démocratie a été présenté lors de la réunion ministérielle de l’Alliance pour le multilatéralisme du 12 novembre 2020 par Christophe Deloire, Président du Forum, qui a mis l’accent sur quatre enjeux structurels sur lesquels un renforcement des régulations serait souhaitable : la transparence des plateformes ; la méta-régulation de la modération des contenus ; la promotion de la fiabilité de l’information ; l’effacement de la distinction espace public/privé en ligne lorsque les messageries privées deviennent de fait un nouvel espace public non régulé.

Il a par ailleurs annoncé le lancement d’un deuxième groupe de travail du Forum sur l’information et la démocratie consacré à la soutenabilité du journalisme.

Liste des participants (au 19.02.21)

Afrique du Sud, Allemagne, Andorre, Arménie, Australie, Autriche, Belgique, Bénin, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Inde, Islande, Italie, Lettonie, Liban, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Sénégal, Slovénie, Suède, Suisse, Tunisie, Royaume-Uni

(Mise à jour : février 2021)