Présidence française du Conseil de sécurité

À la Une

Bilan de la présidence française du Conseil de sécurité des Nations Unies (2 novembre 2017)

La présidence française du Conseil de sécurité s’est achevée le 31 octobre. Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères s’est rendu à New York les 30 et 31 octobre pour clore cette échéance majeure de la diplomatie française autour de deux priorités principales : le G5 Sahel et la défense des droits de l’Homme et le respect du droit international humanitaire.

Lire la suite ...

La France et le Conseil de sécurité des Nations unies

Découvrez la place qu’occupe la France au sein du Conseil de sécurité.

Composition du Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des Nations unies se compose de 5 membres permanents, disposant du droit de veto, dont la France fait partie.

  • États-Unis d’Amérique
  • Fédération de Russie
  • France
  • République populaire de Chine
  • Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord
Illust: Le Conseil de sécuri, 59.2 ko, 405x270
Le Conseil de sécurité des Nations unies
© Ariana Lindquist / ONU

Le Conseil de sécurité inclut également 10 membres non permanents, n’ayant pas la possibilité de recours au veto. Ils sont élus par l’Assemblée générale des Nations unies, pour un mandat de 2 ans.

En 2018, ce sont :
Côte d’Ivoire, Éthiopie, Guinée équatoriale, Bolivie, Pérou, Kazakhstan, Koweït, Pays-Bas, Suède, Pologne.

Plus de 60 États Membres des Nations unies n’ont jamais été membres du Conseil de sécurité.

Fonctionnement du Conseil

La présidence du Conseil est assurée par chacun des membres à tour de rôle pendant un mois, suivant l’ordre alphabétique anglais des noms des États-Membres. La France présidera le Conseil de sécurité en mars 2019. Sa présidence sera suivie par celle de l’Allemagne.

Si un État-membre ne faisant pas partie du Conseil de sécurité estime que ses intérêts sont particulièrement affectés par une question discutée dans cette enceinte, il peut participer à la réunion du Conseil de sécurité sans droit de vote.

Le Conseil de sécurité adopte deux types de décisions :

  • Les résolutions. Elles doivent recueillir 9 voix pour et aucune voix contre de la part d’un membre permanent (veto).
  • Les déclarations présidentielles. Elles sont adoptées par consensus, sans vote.

Le rôle du Conseil de sécurité des Nations unies

Le Conseil de sécurité des Nations unies est compétent sur les questions liées à la paix et la sécurité internationales. Il adopte des résolutions qui s’imposent à l’ensemble des États membres de l’ONU, aux termes de la Charte des Nations unies.

Enfin, le Conseil de sécurité décide de la mise en place et des mandats des opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Le droit de veto au Conseil de sécurité

Les 5 membres permanents bénéficient d’un droit de veto permettant de bloquer l’adoption d’une résolution. Au total, il a été utilisé 287 fois depuis la création de l’ONU. La France n’y a plus eu recours depuis 1991.

100 pays soutiennent l’initiative française d’encadrement du recours au veto lorsqu’une situation d’atrocité de masse est constatée.

La conviction de la France est que le veto ne doit pas et ne peut pas être un privilège. Il implique des devoirs et une responsabilité particulière conférée par la Charte des Nations unies. Il a été confié aux cinq membres permanents pour favoriser la coopération entre eux afin que les Nations unies puissent prévenir et résoudre les conflits internationaux, faire efficacement respecter le droit international et protéger les populations civiles.

Mise à jour : septembre 2018

PLAN DU SITE