Créer des termes français pour les concepts nouveaux, le rôle du collège de terminologie et de néologie du ministère

Partager

Le collège de terminologie et de néologie fait partie du dispositif interministériel mis en place sous l’autorité du Premier ministre à partir de 1996 en vue d’enrichir la langue française.
Sa mission première est de créer des termes et expressions nouveaux afin de combler les lacunes de notre vocabulaire et de désigner en français les concepts et réalités qui apparaissent sous des appellations étrangères.

Qui sont les membres du collège ?

Ce collège se compose d’une vingtaine d’experts venus d’horizons divers :

  • diplomates,
  • linguistes,
  • enseignants,
  • traducteurs,
  • interprètes,
  • journalistes,
  • représentants de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) du ministère de la Culture,
  • représentants de l’Académie française (service du Dictionnaire),
  • représentants de la Commission nationale de toponymie,
  • délégués de l’Organisation internationale de la Francophonie et de la Commission européenne.

Il se réunit une dizaine de fois par an. Il est présidé depuis octobre 2019 par Véronique Bujon-Barré, ancienne ambassadrice.

Quel est son rôle ?

Son rôle est double :

  1. établir des recommandations concernant les noms d’État, d’habitants, de capitales, de sièges diplomatiques et consulaires (domaine de la toponymie) ;
  2. trouver des équivalents français aux expressions d’origine étrangère (souvent anglaise) dont l’usage se répand rapidement, voire procéder à des créations néologiques.

Quelques exemples

  • Fake news a été traduit par infox,
  • Illiberal democracy par démocrature,
  • Chicken game par bras de fer,
  • Black bloc par cagoules noires,
  • Returned foreign fighter par revenant,
  • Crisis center par cellule de crise,
  • Climate change migrant par migrant climatique.

Les listes publiées

10 listes de termes relevant du domaine des relations internationales ont déjà été publiées au Journal officiel. Elles sont disponibles sur FranceTerme, la base de données du ministère de la Culture.

Pour aller plus loin

France Terme est le site internet consacré aux termes recommandés par la Commission d’enrichissement de la langue française et publiés au Journal officiel de la République française. Il comporte une base terminologique de plus de 9 000 termes français dans différents domaines scientifiques et techniques.