Francophonie et langue française

À la Une

La diffusion de la langue française, une priorité de la diplomatie française

Le français est parlé par 274 millions de locuteurs sur tous les continents.

Il se situe au 5e rang des langues les plus utilisées, derrière le mandarin, l’anglais, l’espagnol et suivant les estimations, l’arabe ou l’hindi.

Le français est la 4e langue d’Internet, la 3e langue des affaires, la 2e langue d’information internationale dans les médias, la 2e langue de travail de la plupart des organisations internationales et la 2e langue la plus apprise dans le monde avec 125 millions d’élèves et un demi-million de professeurs de français à l’étranger.

Vecteur de communication internationale, le français est langue de travail dans les enceintes multilatérales (ONU, OMC, OCDE, OIT), européennes et africaines.

L’attractivité de la francophonie en chiffres :

  • 492 établissements, implantés dans 137 pays, forment le réseau scolaire français à l’étranger. Ils proposent un enseignement conforme aux programmes de l’Éducation nationale à 350 000 élèves, dont plus de la moitié sont étrangers.
  • l’enseignement bilingue francophone est en expansion avec environ 1,2 millions d’élèves scolarisés dans une section bilingue. 209 établissements scolaires étrangers, dans 44 pays, ont obtenu le LabelFrancÉducation, un label attribué depuis 2012 par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères aux établissements disposant d’une section bilingue d’excellence.
  • 50 millions d’apprenants français langue étrangère.
SELON LES PROJECTIONS, 770 MILLIONS DE FRANCOPHONES EN 2050

La francophonie est le 6e espace géopolitique par sa population et pourrait devenir 4e espace géopolitique en 2050.

Pour promouvoir le français et la francophonie, vecteurs de rayonnement et d’influence, la diplomatie française a mis en place un dispositif comprenant :

  • Une politique bilatérale qui vise à consolider la place du français à l’extérieur de nos frontières au moyen d’actions de coopération avec les autorités locales pour développer le français dans leur système éducatif (plaidoyer pour l’enseignement d’au moins deux langues étrangères, formation de professeurs, développement de l’enseignement bilingue…) et d’une activité directe d’enseignement conduite par les réseaux culturel et scolaire français.
  • Une politique multilatérale qui vise à réunir les pays francophones dans une communauté politique. La France a soutenu la création de l’Agence internationale de la francophonie en 1970. L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) regroupe aujourd’hui 84 Etats membres et observateurs ayant le français comme langue de référence. Cette francophonie institutionnelle contribue à la paix, à la démocratie, aux droits de l’Homme, à la promotion du français et de la diversité culturelle ainsi qu’au développement d’une prospérité partagée et durable.

Mise à jour : février 2018

Sur le même sujet

PLAN DU SITE