Succès à NTUH dans le traitement d’un cas inhabituel d’insuffisance cardiaque

Taïwan

Actualité
Taïwan | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
17 septembre 2019

L’hôpital de l’Université Nationale de Taïwan (NTUH) a réussi à maintenir en vie sans cœur fonctionnelle une jeune femme pendant près de 50 jours.

En octobre 2018, la jeune femme âgée de 38 ans est piquée par une abeille lors de son voyage au Japon. De retour à Taïwan, elle souffre d’une fièvre importante et fait un arrêt cardiaque le 20 octobre suite à une inflammation du muscle cardiaque (conséquence de la piqûre).

Chen Yih-sharng (陳益祥), Président du département de chirurgie cardio-vasculaire a précisé que l’hôpital l’avait placée sous assistance respiratoire avec un cœur artificiel en attendant un donneur. La patiente même alitée était consciente, pouvait bouger ses membres et réagissait à l’appel par son prénom. Son cerveau fonctionnait normalement. 4 opportunités de transplantation cardiaque n’ont pas abouti (les tests ont montré qu’ils n’étaient pas compatibles avec la patiente). Dans une course contre le temps, l’hôpital a procédé à plusieurs interventions pour réduire le risque de rejet d’un nouveau cœur. 50 jours après son arrêt cardiaque, la patiente a subi une transplantation. Après 6 mois de surveillance, l’hôpital a annoncé que le nouveau cœur n’avait pas été rejeté par la patiente.

Depuis novembre 2010, NTUH a opéré, avec succès, plusieurs patients pour lesquels le risque de rejet hyperaiguë du cœur après transplantation était important. 50 cas similaires ont apporté l’expérience nécessaire à NTUH pour accomplir de grande découverte dans le domaine des transplantations cardiaques a annoncé Chen. Enfin, il a exprimé ses remerciements aux donneurs qui apportent une nouvelle chance de vivre à de nombreuses personnes.

Source :
http://focustaiwan.tw/news/ast/201907120018.aspx

Contact :
Jonathan Drubay,
jonathan.drubay[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE