Le rapport 2016 sur la résilience de l’Arctique

Suède

Actualité
Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
19 décembre 2016

Un premier rapport d’évaluation globale des écosystèmes et des sociétés de la région Arctique a été publié le 25 Novembre 2016. Ce rapport est le produit de 5 ans de travail collaboratif entre chercheurs de plusieurs pays arctiques décidé à l’occasion de la présidence suédoise du Conseil de l’Arctique (2011-2013). Les préconisations de ce rapport permettraient une sauvegarde de l’Arctique et un meilleur futur pour la planète car comme le dit Garry Peterson, co-auteur du rapport : "ce qui ce passe dans l’Arctique ne reste pas dans l’Arctique".

JPEG - 177.4 ko

Un rapport qui conseille de se préparer à des « surprises »

L’objectif final de ce rapport est d’informer, d’inspirer et de poser les bases pour de futures actions collaboratives visant à conserver au maximum le système arctique.

PNG - 246.4 ko
Figure 1 : évolution du couvert de glace (en millions de m2) au fil des mois en fonction des années
Source : National Snow and Ice Data Center (http://nsidc.org/arcticseaicenews/2012/05/daily-image/)

L’Arctique est un milieu façonné par les changements rapides au cours des saisons (couverture de glace, température) mais ceux-ci deviennent de plus en plus rapides et extrêmes (figure 1). Ces changements, qui peuvent être brusques, sont aujourd’hui vécus comme des évènements imprévisibles, avec des conséquences lourdes pour les populations locales, mais aussi des répercussions dans le reste du monde (montée des eaux, diminution de l’albedo…).
Ce rapport c’est donc concentré sur la résilience de cet environnement qui permettrait le maintien de son intégrité.

Le terme de résilience, au centre de ce rapport, est ici défini comme la capacité d’un système (biologique, social…) à s’adapter ou à amortir un stress et un ou des chocs. Elle désigne aussi la capacité des systèmes à continuer de fonctionner malgré les changements. Il s’agit là d’un concept important mis en avant notamment lors de l’accord de Paris sur le changement climatique.

L’activité humaine, essentiellement hors de l’Arctique, apparaît comme le facteur majeur de ces changements (réchauffement climatique, extraction de ressources, tourisme…). Elle doit donc être encadrée de manière efficace par des politiques non plus nationales mais à l’échelle globale de l’Arctique. Le Conseil de l’Arctique, forum intergouvernemental dans lequel sont impliqués de nombreux membres observateurs, est un espace de dialogue proposant des solutions à grande échelle qui pourraient avoir un impact significatif sur l’avenir de la zone arctique.

Le rapport s’articule autour de quatre parties répondant à différentes questions : (i) l’Homme dans la nature, le système socio-écologique de l’Arctique ; (ii) le drame du changement ; (iii) le contexte politique : façonner le changement ; (iv) créer la résilience pour répondre au changement. Les deux premières parties se focalisent sur la description du présent de l’Arctique aux points de vue écologique et social. Dix-neuf points critiques de basculement sont identifiés, par exemple la circulation thermohaline, la production primaire dans l’océan Arctique, la transformation des toundras en steppes… Ces points essentiels définissent des objectifs qui, s’ils sont atteints, auront un très large impact sur les services écosystémiques, les écosystèmes et les populations locales. La troisième partie concerne les politiques existantes et celles qui sont en cours de mise en place à travers trois exemples concrets en région arctique. Pour finir, la dernière partie s’intéresse à la question : « qu’est ce qui peut être fait pour naviguer à travers ces changements ? ».
Les auteurs suggèrent de s’inspirer des comportements d’adaptation ou de transformation des sociétés locales, ce qui correspond à créer ou renforcer la résilience. Pour cela, de nombreux chercheurs spécialisés en sciences sociales seront largement impliqués dans ce travail.

Pour télécharger le rapport : https://oaarchive.arctic-council.org/handle/11374/1838

Source : conférence « What’s at stake in the Arctic ? », 25 Novembre 2016, Stockholm

Rédacteur : Clément Brousse, clement.brousse[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE