Créez votre future maison grâce aux techniques d’impression 3D

Partager
Suède

Actualité
Suède | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
20 août 2015

Un projet collaboratif mis en place à l’Université d’Umeå a pour ambition de construire entièrement des maisons en utilisant des techniques d’impression 3D. Ces fabrications à grande échelle se feront à partir de matériaux à base de cellulose.

Un important projet d’innovation se développe à Sliperiet, au sein du campus de l’université d’Umeå, le but de cette entreprise est d’utiliser l’impression 3D à grande échelle pour soutenir l’industrie manufacturière de la région. Ce projet collaboratif, intitulé +Project, s’inscrit dans une stratégie de formation et de collaboration interdisciplinaire.

L’impact de la numérisation sur l’industrie de la fabrication et de la construction en est encore à ses balbutiements. Cependant les possibilités offertes, par l’impression 3D, technique de fabrication par fusion de couches successives de matériaux, ne cessent de surprendre. Elle joue déjà un rôle important dans l’industrie aérospatiale et dans la fabrication d’implants médicaux. Elle reste souvent associée à des produits complexes, de petite échelle et développés en séries limitées ; or la fabrication de gros composants devient de plus en plus réalisable. Avec l’utilisation de matériaux à base de cellulose pour construire le moulage des fenêtres, portes et murs, puis finalement des maisons entières, Sliperiet espère se positionner à la pointe de l’innovation dans ce domaine.

Les partenaires de ce projet sont l’école d’architecture de l’Université d’Umeå, l’école de commerce et d’économie, le département d’informatique, le département de physique appliquée et d’électronique, ainsi que l’institut de recherche sur les technologies de l’information et de la communication (Swedish ICT), SP Processum et d’autres entreprises du secteur de la gestion immobilière.

Sliperiet a reçu 17,6 MSEK (1,9 M€) de l’Union Européenne, et la municipalité d’Umeå ainsi que la région de Västerbotten ont également offert leur soutien en cofinançant une partie du projet, dont le montant total s’élève à 35,3 MSEK (3,7 M€).

Le public cible de +Project sont les petites et moyennes entreprises du secteur de la construction et du bois ainsi que des marchés plus créatifs tels que l’architecture, la conception et l’informatique. Des entrepreneurs, des créateurs et des entreprises, en collaboration avec les instituts universitaires et de recherche, pourront ainsi développer des prototypes pour des produits ou services basés sur les infrastructures de Sliperiet et les matières premières régionales. Ces prototypes pourront ensuite être commercialisés par des entreprises et entrepreneurs de la région. À la fin du projet en 2018, un centre de compétences dédié à la construction durable et une exposition de niveau mondial seront créés afin de positionner la région en tête de la fabrication numérique et de la construction durable.

JPEG - 41.5 ko
Impression 3D ou fabrication additive : l’intérieur d’une maison construite par impression 3D. Photo : Johan Gunséus.

Sources

http://advantage-environment.com/byggnader/print-your-new-house-with-innovative-and-green-technology/

http://www.sliperiet.umu.se/en/

http://www.umu.se/english/about-umu/news-events/news/newsdetailpage/sliperiet-at-umea-university-is-starting-a-project-3d-printing-houses.cid254168?utm_content=buffer1c13f&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffe

Rédacteur

Nelly GUITARD
Nelly.guitard[a]diplomatie.gouv.fr