Des scientifiques slovaques ont mis au point le câble supraconducteur le plus léger au monde

Slovaquie

Actualité
Slovaquie | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
5 août 2019

Des chercheurs de l’Institut d’ingénierie électrique et de l’Institut des matériaux et de la mécanique de l’Académie slovaque des sciences ont mis au point le câble supraconducteur le plus léger au monde. Ce câble représente une avancée notamment dans les domaines de l’aérospatiale et de l’énergie.

Un supraconducteur est un matériau qui présente une résistance électrique nulle et, de ce fait, est un conducteur idéal qui peut supporter des courants importants. Le matériau supraconducteur le plus léger connu est le diborure de magnésium (MgB2). Avec ce matériau, on utilise traditionnellement un matériau de gaine à haute densité à base de cuivre. Mais cette gaine de cuivre alourdit le poids du fil supraconducteur. Pour une meilleure efficacité et une consommation réduite d’énergie, les chercheurs pensaient remplacer la gaine de cuivre par un matériau à base d’aluminium. Mais, l’aluminium pur est trop mou pour convenir à la fabrication de la gaine d’un fil supraconducteur en MgB2.

L’équipe scientifique de l’Institut d’ingénierie électrique et celle de l’Institut des matériaux et de la mécanique ont mis au point un nouveau type de fils supraconducteurs ultralégers. Le noyau du fil supraconducteur est à base de MgB2 et sa gaine est faite d’aluminium composite spécial appelé HITEMAL® HIgh TEMperature Aluminium. Par technique de métallurgie des poudres, une gaine de HITEMAL® dont l’intérieur est tapissé d’un tube en titane inerte pour éviter des réactions chimiques indésirables, est rempli soit d’un mélange de poudres de magnésium et de bore, soit de poudre de bore et d’un fil de magnésium en son centre, le tout est placé dans une atmosphère de gaz inerte pur. Des opérations mécaniques à froid de pressage, laminage et étirage permettent d’obtenir un câble composé d’un fil de MgB2 entouré de sa gaine de de HITEMAL®.

Illust: Coupe transversale, 37 ko, 396x407
Coupe transversale du supraconducteur ultra-léger. 1 : Gaine HITEMAL® 2 : couche barrière en titane 3 : noyau supraconducteur de MgB2 (Source : Veda na Dosah)

Pour plus d’informations :

Rédactrice : Marine Gobet, Chargée de mission pour la Coopération Scientifique et Universitaire, Ambassade de France en Slovaquie, http://sk.ambafrance.org

Contact : marine.gobet[a]diplomatie.gouv.fr