Covid-19 : Quels scénarios pour demain ? Des scientifiques polonais répondent

Partager
Pologne

Actualité
Pologne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
29 janvier 2021

Les membres de l’équipe consultative interdisciplinaire pour le Covid-19 auprès du président de l’Académie Polonaise des Sciences (PAN) conseillent de se préparer à 5 scénarios hypothétiques concernant le développement de la pandémie Covid-19 en Pologne pour 2021 et les années à venir.

Les 5 scénarios énoncés ci-dessous par les experts sont possibles du point de vue scientifique et aucun d’eux ne peut être exclu. La probabilité de chaque scénario repose sur des facteurs variables. Il n’est donc pas possible de prévoir quel scénario est le plus probable. L’équipe consultative interdisciplinaire COVID-19 est composée du professeur Jerzy Duszyński, du professeur Krzysztof Pyrć, du Dr Anna Plater-Zyberk, du Dr Aneta Afelt, du professeur Małgorzata Kossowska, du professeur Radosław Owczuk, du Dr Anna Ochab-Marcinek, du Dr Wojciech Paczos, du Dr Magdalena Rosińska, du professeur Andrzej Rychard et du Dr Tomasz Smiatacz.

JPEG - 13 ko
Crédit : Académie Polonaise des Sciences
Scénario 1 - La campagne polonaise de vaccination est couronnée de succès

Dans ce scénario, une grande partie de la population polonaise est vaccinée contre la Covid-19 et l’immunité collective est atteinte en 2021. Les personnes n’ayant pas pu recevoir le vaccin pour cause de contre-indications médicales bénéficient de cette immunité collective. Le nombre de personnes immunisées augmente de mois en mois et le système de santé est de moins en moins saturé. Dans ce scénario, les effets du vaccin sont efficaces et ressentis sur le long terme. L’épidémie de Covid-19 est maîtrisée et la vie reprend doucement son cours normal.

JPEG - 16.5 ko
Crédit : Académie Polonaise des Sciences
Scénario 2 - La campagne polonaise de vaccination n’est pas mise en oeuvre avec succès

Ce scénario avance qu’une grande partie de la population refuse de se faire vacciner. Les raisons sont multiples : peur du vaccin et de l’inconnu, manque de cohérence de certaines communications des autorités, nombreuses mobilisations anti-vaccination. Le nombre de personnes vaccinées est insuffisant pour construire une immunité collective. L’épidémie en Pologne se poursuit : moins intensément pendant la période estivale et plus intensément pendant les périodes automnale et hivernale. Les experts redoutent des répercussions sociales considérables : troubles dépressifs, phobies, anxiété sociale, troubles psychotiques… La santé mentale se dégrade. Il risque également d’avoir une augmentation des suicides, de l’automutilation et d’autres comportements néfastes comme l’abus d’alcool ou la violence par exemple.

Scénario 3 : L’immunité acquise grâce au vaccin s’estompe après peu de temps

Ce scénario suppose que la majorité de la population polonaise se fait vacciner en 2021. Une amélioration de la crise sanitaire a lieu avant que l’immunité prodiguée par le vaccin faiblisse et que le nombre de cas recommence à augmenter. Les experts mettent en garde sur les erreurs commises lors de la première pandémie afin qu’elles ne se répètent pas si ce scénario vient à se confirmer. Ils conseillent de tester systématiquement un échantillon aléatoire et représentatif de la population afin de détecter suffisamment tôt une augmentation des infections et prendre les mesures nécessaires à temps, comme lancer un programme de vaccination de rappel par exemple.

Scénario 4 : Des variantes du virus SARS-Cov-2 résistantes au vaccin apparaissent

Ce scénario implique une augmentation du nombre de cas résultant de l’émergence de variantes du virus SARS-Cov-2. En repérant les variantes suffisamment tôt, il sera possible de développer de nouveaux vaccins nécessaires. Les scientifiques disposent déjà d’une méthode pour modifier rapidement le vaccin en réponse aux nouvelles mutations. Il est également possible selon les experts que le virus évolue au fil du temps en devenant de moins en moins virulent.

Scénario 5 : Un nouvel agent pathogène totalement inconnu apparaît en 2021 ou dans les années à venir

« Tous les virus dangereux pour les humains n’ont pas encore été découverts ; de nombreuses maladies n’ont pas encore été révélées et beaucoup d’autres sont dormantes » expliquent les scientifiques. Des recherches montrent que des maladies jusqu’alors peu transmises entre les humains pourraient devenir problématiques en raison du réchauffement climatique rapide. Si une autre maladie se manifeste avant que l’épidémie de Covid-19 ne soit endiguée, il faudra combattre deux agents pathogènes complètement différents en même temps. Des investissements dans les soins et la santé sont primordiaux pour se préparer à cette éventualité.

Sources pour en savoir plus :
Académie Polonaise des Sciences, “Position Statement no. 9 by the COVID-19 Advisory Team to the President of the Polish Academy of Sciences : Scenarios for 2021”, 07/01/2021.

Académie Polonaise des Sciences, “Comments on Position Statement no. 9 Scenarios for 2021”, 18/01/2021.

Science in Poland, “The good, the bad and the ugly ! Scientists lay out pandemic scenarios for 2021 and beyond” par Ludwika Tomala, 07/01/2021.

Rédactrice :
Elisa Pospieszny, Chargée de Coopération Scientifique et Universitaire à l’Ambassade de France en Pologne
elisa.pospieszny[at]diplomatie.gouv.fr