Vingt-troisième édition du festival Laval Virtual : retour sur des années de coopération entre la France et le Japon dans le domaine de la réalité mixte

Partager
Japon

Brève
Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
20 juillet 2021

Du 3 au 11 juillet 2021 s’est déroulée la 23e édition du festival Laval Virtual, organisé par l’association du même nom. Cette association entretient des liens privilégiés avec de nombreux acteurs japonais de la réalité virtuelle et augmentée.

Illust:1.4 Mo, 1520x878

Vue du Laval Virtual World - Au début de la crise de la Covid 19 en 2020, Laval Virtual a sélectionné la plate-forme Virbela pour développer son centre de conférences virtuel, centre qui sera par la suite utilisé lors de la 2e édition du symposium France Allemagne Japon sur l’Intelligence Artificielle en novembre 2020 (80 intervenants, 1200 participants inscrits)


Réalité Virtuelle, Réalité Augmentée, Réalité Mixte :

La réalité virtuelle fait référence à toute technologie immergeant son utilisateur dans un environnement généré par ordinateur. L’environnement peut être une reproduction de quelque chose de réel ou d’imaginaire. Cet environnement est visualisé par l’utilisateur au moyen d’un casque (ou de lunettes) de réalité virtuelle.

La réalité augmentée consiste essentiellement à ajouter un contenu numérique dans un environnement réel alors que la virtualité augmentée consiste à ajouter un contenu physique dans un environnement virtuel.

La réalité mixte est une combinaison d’objets du monde réel et d’objets virtuels. Ce terme englobe un large éventail de technologies allant de la réalité augmentée (RA) à la virtualité augmentée (VA).

Créé en 1999, le salon Laval Virtual est alors pensé comme une exposition des projets les plus innovants en matière de réalité virtuelle et augmentée : de l’enseignement à la recherche en passant par les entreprises. À sa première édition en juin 1999, Laval Virtual accueille près de 10 000 participants, avec une forte participation des universités japonaises.

Au Japon en 1993, Susumu Tachi, professeur à l’Université de Tokyo, crée l’International Virtual Reality Contest (IVRC), qui devient en 2021 « Interverse Virtual Reality Challenge ». Depuis, ce concours a lieu tous les ans au Miraikan : le musée des sciences et de l’innovation de la capitale japonaise. Le jury du concours évalue l’innovation, les défis techniques et l’impact des produits conçus et créés par des étudiants.
Tout en collaborant avec d’éminents chercheurs, les équipes participantes conçoivent des prototypes et des systèmes de réalité virtuelle à la pointe de l’innovation, puis fabriquent les dispositifs et assemblent le contenu sur une période d’environ six mois. Les projets sélectionnés sont exposés au musée et sont ainsi susceptibles de recevoir un prix. Le prochain IVRC aura lieu en version hybride à l’automne 2021.

Illust:2.7 Mo, 2274x1026

Lauréat du Laval Virtual Prize à l’IVRC 2020, « Home Tea Ceremony » est une œuvre des étudiants de l’université Aoyama Gakuin qui permet d’organiser une cérémonie du thé à distance en combinant cérémonie du thé, réalité virtuelle, machine learning et un bras robotisé.

La Virtual Reality Society of Japan, qui organise l’IVRC, promeut la mobilité des étudiants japonais : des projets sélectionnés pendant le concours ont la possibilité de partir s’exposer au SIGGRAPH aux États-Unis ou au Laval Virtual en France.

Réciproquement, des étudiants participants à la compétition ReVolution lors du salon Laval Virtual partent pour le Japon. La catégorie Démo de cette compétition est ouverte aux étudiants et jeunes chercheurs, ils doivent y présenter une application de réalité virtuelle ou augmentée qu’ils ont réalisée lors de leur formation. Cet échange d’étudiants entre la France et le Japon a lieu tous les ans depuis 2004, dans le cadre d’un partenariat entre l’IVRC et Laval Virtual.
Laval Virtual a également accueilli des chercheurs japonais pour des séjours longs, ce qui a permis de renforcer les liens.

L’édition 2021 du festival a eu lieu exceptionnellement en juillet en format hybride. Des équipes japonaises de l’Université de Kyushuu, de l’Université de Tokyo, de l’Université de Tama, de l’Université Ritsumaikan, du Riken, et du YamaLab ont été sélectionnées pour la compétition ReVolution dans les deux catégories « Etudiants » et « Recherche ».

Illust:232.6 ko, 650x406

Partie de Hado : sport japonais en réalité mixte - © Meleap

L’association Laval Virtual entretient également des relations avec des entreprises, dont la société japonaise Meleap, spécialiste des plates-formes d’e-sport. Cette société a conçu le Hado, une forme de balle au prisonnier en réalité mixte. Présente au salon pour la première fois en 2017, la société y a gagné le prix de la catégorie « Start-Up ».

Sources :

https://blog.laval-virtual.com/au-japon-ivrc-recompense-la-vr-depuis-27-ans/
https://www.sccs.aoyama.ac.jp/topics/20121216/
https://www.laval-virtual.com/fr/selection-revolution-2021/
https://sportsmeleap.tech/2017/03/29/laval/
http://www.immersion.fr/realite-virtuelle-realite-mixte-realite-augmentee/