Un pas de plus vers le développement de systèmes de spintroniques supraconducteurs

Japon

Brève
Japon | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
18 août 2015

Pour la première fois, une équipe de chercheurs de l’université de Tokyo a réussi à mesurer avec succès l’effet Hall de spin dans un supraconducteur.

D’après les scientifiques, l’effet Hall de spin (SHE) engendre la conversion du flux magnétique en courant et n’a pas encore été étudié en détail dans les supraconducteurs.

Pour réaliser cette étude et observer l’effet Hall de spin dans le supraconducteur ainsi qu’en état normal, l’équipe du professeur Otani de l’Institute for Solid State Physics de l’université de Tokyo a préparé un dispositif en utilisant du nitrate de niobium. Exploitant les caractéristiques électroniques non conventionnelles de supraconducteurs, l’état de l’effet Hall de spin dans ce supraconducteur est devenu 2 000 fois plus grand que dans un état normal.

Cette découverte permet de faire un pas de plus vers le développement de systèmes spintroniques supraconducteurs.

Source :
Communiqué de l’université de Tokyo, article du 16/06/2015, http://www.u-tokyo.ac.jp/en/utokyo-research/research-news/efficient-conversion-from-spin-currents-to-charge-currents-in-a-superconductor.html

Rédactrice : Terry OUZARA – adjoint.ing[a]ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE