Réseaux 5G : le Japon passe la 6ème

Japon

Actualité
Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
8 janvier 2020

Le gouvernement japonais anticipe le développement de la prochaine génération de réseaux sans fil afin de retrouver une place majeure sur le marché des télécommunications.

Le lancement des premiers services commerciaux de réseaux de communication sans fil de 5ème génération (5G) sont prévus pour l’année 2020 (printemps) au Japon. Afin de soutenir les fournisseurs télécom japonais, en retard sur leurs concurrents (notamment Chinois, Coréens ou Américains) sur cette technologie, le PLD (Parti Libéral Démocrate, de ABE Shinzo) a récemment fait part de son intention d’accorder un crédit d’impôts de 15 % sur les investissements en 5G.

Conscient de l’avance pris par les fournisseurs étrangers sur cette technologie, le gouvernement japonais anticipe la prochaine génération de réseaux afin de retrouver une place majeure sur le marché des télécommunications sans fil. Pour ce faire il prévoit d’allouer, dans le cadre du plan de relance économique annoncé par le premier ministre le 5 décembre dernier, une enveloppe 220 milliards de yen pour soutenir le développement des technologies post-5G. Ce fonds sera alloué au travers de la NEDO (New Energy and industrial technology Development Organization), agence de financement de la recherche du METI (Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie)

Afin de rattraper la concurrence internationale, ce projet prévoit de faire coopérer non seulement les entreprises des secteurs des technologies de l’information et des semi-conducteurs, mais aussi des constructeurs d’automobiles et de machinerie industrielle, et de combiner leurs expertises techniques.

D’ores et déjà, Sony, NTT et l’américain Intel ont annoncé fin octobre dernier travailler ensemble au développement des technologies post-5G, et invitent d’autres acteurs à les rejoindre

La 6ème génération de réseaux mobiles (6G), annoncée par les experts pour 2030, atteindra des vitesses de transfert mille fois supérieures à celles connues actuellement (4G).

Sources :
https://asia.nikkei.com/Business/Technology/Japan-readies-2bn-to-support-industry-research-on-6G-tech
https://japantoday.com/category/tech/japan-to-create-law-aimed-at-fostering-new-5g-industries
https://asia.nikkei.com/Business/Technology/Beyond-5G-Sony-NTT-and-Intel-to-form-6G-partnership

Rédacteur : Guillaume Barraud, Chargé de mission Numérique, Matériaux et Sciences de l’ingénieur, Ambassade de France au Japon
guillaume.barraud –at— diplomatie.gouv.fr