R&D au Japon au service de l’autosuffisance en terres rares

Japon

Rapport
Japon | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
3 juin 2019

Le Japon développe depuis dix ans une politique stratégique à grande échelle appelée Genso Senryaku ou stratégie des éléments afin de sécuriser l’approvisionnement de son industrie en terres rares et matières premières stratégiques mêlant intérêts industriels et efforts de recherche dans un même objectif.

Le groupe des terres rares rassemble 17 éléments métalliques aux propriétés électroniques, magnétiques, optiques et catalytiques très recherchées dans l’industrie des nouvelles technologies.

Second consommateur mondial de terres rares après la Chine, le Japon cherche tout particulièrement à stabiliser son approvisionnement. Ne disposant pas de ressources minières terrestres exploitables, le Japon a développé une politique stratégique à grande échelle appelée Genso Senryaku qui comporte quatre piliers :

  • la sécurisation des ressources minérales,
  • la recherche et le développement de technologies de recyclage des métaux critiques à partir de produits en fin de vie et de procédés industriels,
  • le développement de matériaux de substitution utilisant moins ou pas de terres rares,
  • la constitution de stocks de métaux stratégiques par les secteurs public et privé.

Ce rapport présente les grandes thématiques de la stratégie des éléments du Japon. Il fait état des différents projets de R&D et recense les principaux acteurs de recherche japonais de ces 4 secteurs.

Retrouver tous les rapports du Service pour la science et la technologie de l’Ambassade de France au Japon.