Nouveaux systèmes contre le balancement des bâtiments suite aux séismes

Japon

Actualité
Japon | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
8 septembre 2015

Les entreprises japonaises développent de plus en plus de solutions pour faire face aux effets des séismes sur les bâtiments et notamment sur le balancement des gratte-ciels.

L’entreprise Kajima aurait créé un système permettant de réduire les effets de mouvements au sol de longue période des gratte-ciels de 60%. 6 de ces systèmes ont été installés en avril dernier sur le toit du bâtiment Mitsui à Shinjuku.

Depuis le tremblement de terre de 2003 dans la région de Tokachi au sud d’Hokkaido, les phénomènes de mouvement du sol de longue période ont commencé à intéresser les scientifiques. Suite à la catastrophe de 2011, ils sont devenus un sujet d’études approfondies car de nombreux bâtiments ont été construits avant les années 2000 et ne sont pas pourvus de système pour faire face à ce phénomène.

Le principe de ce système est relativement simple : 300 tonnes suspendues par des câbles d’acier se déplacent à l’opposé du mouvement du bâtiment pour contrebalancer les effets du tremblement de terre.

De son côté, Taisei a conçu un système renforçant la structure souterraine des bâtiments. Généralement, ces systèmes entourent de plaques métalliques ou renforcent avec du béton la structure. Cependant, l’espace à Tokyo étant limité, ce genre de travaux sur les fondations n’est pas toujours possible à réaliser. Par conséquent, l’entreprise a spécialement mis au point une plaque de 7 millimètres d’épaisseur en fibre carbone pouvant être installée à la main et permettant également de réduire de 30% le temps de construction.

Source :
Journal Asahi Shimbun, articles du 27/07/2015 de YUJI SHIMOYAMA, http://ajw.asahi.com/article/sci_tech/technology/AJ201507270063

Rédactrice : Terry OUZARA – adjoint.ing[a]ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE