L’institut Mines-Télécom impliqué dans un projet sélectionné dans le cadre d’un appel à projets européen Horizon 2020 conjoint avec le Japon sur la 5G

Partager
Japon

Actualité
Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
4 juillet 2016

Le projet déposé par IMT/Eurecom, avec des partenaires européens et japonais a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet Horizon 2020 conjoint entre l’Europe et le Japon sur la 5G.

Le projet 5G Pagoda Japon a été retenu par la Commission européenne et le MIC - Ministère des affaires Intérieures et des Communications, Soumushou en japonais (総務省) dans le cadre de l’appel Horizon 2020 conjoint entre l’Europe et le Japon pour la 5G, la future génération de réseaux mobiles (la 5ème). [1]

Le développement des technologies 5G est un objectif prioritaire pour le Japon, qui souhaite en réaliser la démonstration à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Cette échéance est très ambitieuse, puisque l’on en est actuellement seulement aux prémices de la définition des spécifications de la 5G, tandis que la 4G-LTE est toujours en cours de déploiement en France .

L’Europe souhaite également figurer parmi les acteurs leaders dans ce domaine, afin de bénéficier des opportunités considérables liées à cette technologie et cherche donc à développer des partenariats stratégiques avec les pays clés dans le domaine des télécommunications, dont le Japon.
Dans cette optique, le Service pour la science et la technologie de l’Ambassade de France au Japon avait organisé en février 2016 un symposium Europe-Japon sur la 5G [2], en partenariat avec le MIC, la délégation de l’UE au Japon ainsi que le 5GMF et le 5GPPP, les deux partenariats publics-privés (respectivement au Japon et en Europe), rassemblant les industriels et parties prenantes autour du développement de la 5G. L’institut Mines-Télécom y était notamment représenté par la présence d’un chercheur de Télécom ParisTech.

Le projet 5G Pagoda Japon porte sur la création d’un réseau mobile virtuel pouvant être déployé à la demande et dédié à une application (grâce à la notion du Network Slicing), durant les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Pour cela, plusieurs technologies seront explorées et utilisées : Software Defined Networking (SDN), Network Function Virtualization (NFV) et Mobile Edge Computing (MEC). Eurecom apportera ses compétences en « softwerisation » des réseaux (SDN, NFV et MEC), et son outil Open Air Interface (OAI) pour la réalisation des solutions définies durant le projet dans une plateforme 5G open source.
Les partenaires de ce projet côté européen sont, outre Eurecom : l’équipementier Ericsson, l’université Aalto en Finlande, Orange Pologne, le Fraunhofer Fokus ainsi que deux PME suisses. Du côté japonais les partenaires sont l’Université de Tokyo, l’université de Waseda, l’opérateur KDDI, Hitachi et NEC.

Le programme-cadre de recherche Horizon 2020 (2014-2020) regroupe dans un seul programme, les programmes de recherche et d’innovation européens. Le programme Horizon 2020 recentre les financements sur trois priorités pour l’Europe : l’"Excellence scientifique", la "Primauté industrielle" et les "Défis sociétaux". [3]

Sources
[1] Article sur le site de l’IMT, 27 juin 2016, « L’IMT impliqué dans deux nouveaux projets H2020, sur l’IoT et la 5G » : https://blogrecherche.wp.mines-telecom.fr/2016/06/27/deux-nouveaux-projets-h2020-liot-5g/
[2] Compte rendu de l’évènement Europe-Japon sur la nouvelle génération de communications mobiles (5G), 29 février 2016 : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/japon/article/compte-rendu-de-l-evenement-europe-japon-sur-la-nouvelle-generation-de
[3] Présentation des appels à projet Horizon 2020 sur le portail français du programme : http://www.horizon2020.gouv.fr/

Rédacteur
Yan-Tarō CLOCHARD – ch.mission.stic[at]ambafrance-jp.org