Découverte d’un fonds d’archive inédit en Amazonie par une chercheuse française

Partager
Brésil

Actualité
Brésil | Sciences Humaines et sociales
30 décembre 2020

Les travaux d’une chercheuse du CNRS à Santarém ont amené à une découverte inédite présentant une valeur anthropologique, ethnographique, sociologique et environnementale.

La française Emilie Stoll est une anthropologue du CNRS travaillant auprès du Laboratoire Caribéen en Sciences Sociales (LC2S). S’intéressant particulièrement à l’Amazonie, elle a découvert dans le cadre de ses recherches à Santarém un fonds d’archive composé d’actes de procédures civiles et criminelles jugées par le Tribunal de Justice.

Grâce à un appui du CNRS, de l’IRD, de l’ambassade du Luxembourg, de l’Université Fédérale de l’Ouest du Pará (UFOPA), du Tribunal de Justice et des offices notariaux de Santarém, il a été possible de doter le Centre de Documentation Historique du Bas Amazone (CDHBA) du matériel permettant la numérisation de ces documents.

Selon la scientifique, la richesse de ce fonds d’archive présente une grande valeur anthropologique, ethnologique ou encore sociologique en permettant de reconstituer le parcours d’individus appartenant à des populations économiquement et/ou sociologiquement marginales d’Amazonie. Cette source a aussi un intérêt environnemental car elle permet de retracer l’avancée de la déforestation et de la structuration foncière depuis le XIXème siècle, ainsi qu’une valeur sociale par la reconstitution de chaines domaniales d’occupation de la terre par des populations marginalisées, permettant d’appuyer des revendications.

https://www.cnrsrio.org/newsletter/numero-8-decembre-2020/un-fonds-darchive-inedit-pour-une-cooperation-franco-amazonienne-reussie/

https://g1.globo.com/pa/santarem-regiao/noticia/2020/10/06/mais-de-450-caixas-de-acervo-historico-sao-disponibilizadas-para-pesquisas-academicas.ghtml