Un système autrichien de reconnaissance des tissus humains pour éviter les blessures breveté

Autriche

Actualité
Autriche | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
18 octobre 2019

Une entreprise tyrolienne et l’Université technique de Vienne ont déposé un brevet sur un système de prévention des coupures qui fait appel à la 5G et permet de sécuriser l’utilisation des scies circulaires.

Dans la région du Tyrol, la production de bois est une composante importante de l’économie et de la vie quotidienne. À titre d’indication, 10% de l’énergie utilisée dans le Land du Tyrol en provient. Or l’utilisation de scie circulaire dans la coupe de bois est dangereuse pour les employés, et un accident sur 10 se conclut par une amputation. C’est en partant de ce constat que Felder Group, une entreprise tyrolienne de machinerie spécialisée dans le traitement et la coupe de bois, a proposé un partenariat à l’Université technique de Vienne (TU Wien).

Ces deux partenaires ont postulé et obtenu des financements européens du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour mener conjointement des activités de recherche sur un système de sécurisation des lames. Robert Tratter, responsable des activités de recherche chez Felder Group explique que les outils de protection sont peu portés car inconfortables et que les systèmes de freinage des lames fonctionnent mal sur des machines de grande taille.

Une nouvelle technologie a été conçue après plusieurs ateliers communs. L’Université technique de Vienne a proposé un système de capteurs de détection capables de faire la différence entre tissus humains et bois au vu de leurs caractéristiques. Les capteurs peuvent mesurer la perméabilité aux champs électriques, ce qui indique la teneur en eau et permet la différenciation. Grâce à un principe d’actionneur électromagnétique, les capteurs convertissent l’alarme en un mouvement physique : celui de stopper la rotation de la lame. Cette technologie emprunte aux principes de la 5G et utilise à son avantage la force centrifuge pour que la lame stoppe en quelques millisecondes. Ce système de prévention des coupures (« Preventive Cutting System  ») permet une protection y compris à haute vitesse de fonctionnement des machines et la technique ainsi conçue est relativement peu chère.

A ce jour, ce système a été breveté, des prototypes ont été fabriqués et testés. L’entreprise travaille actuellement à la réduction du coût de cet équipement afin d’en munir au moins 50% des modèles de la gamme supérieure. La production en série est prévue pour mi-2020.

Source : « Ein patent gegen Schnittwunde », Site internet du Fonds européen de développement régional (en allemand)

Rédactrice : Marie Belland, marie.belland[at]diplomatie.gouv.fr - https://at.ambafrance.org/