Autriche

Partager

Veille scientifique et technologique de l’Autriche.

Dernières actualités

La Joconde sur les bords du Danube : retour sur l’exposition "La Joconde, exposition immersive" à l’occasion du Festival Ars Electronica

Autriche | Sciences Humaines et sociales | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
22 septembre 2022

A l’occasion du festival international Ars Electronica, qui s’est tenu du 7 au 11 septembre 2022, temps fort de l’actualité culturelle et scientifique autrichienne dédié aux arts numériques et coordonné par le Centre Ars Electronica à Linz (Haute-Autriche), une délégation composée de l’ambassadeur de France en Autriche et de plusieurs membres du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Autriche/Institut français d’Autriche (IFA) s’est rendue à Linz le 9 septembre pour inaugurer la présentation du projet "La Joconde, exposition immersive / The Mona Lisa Project", porté par le Grand Palais immersif et soutenu par l’Institut français de Paris.

L’Université technique de Vienne se lance dans le développement de l’horloge atomique la plus précise d’Autriche

Autriche | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
22 septembre 2022

Dans le cadre de l’initiative Quantum Austria, mise en œuvre à la fin de l’année 2021 par le ministère fédéral de l’éducation, des sciences et de la recherche et portée par l’Agence autrichienne de promotion de la recherche (FFG) et le Fonds autrichien pour la science (FWF), le projet d’horloge atomique de haute précision "AQUclock", développé par l’Université technique de Vienne (TU Wien) et l’Office fédéral des poids et mesures (Bundesamt für Eich- und Vermessungswesen - BEV) vient d’être approuvé. Retour sur le projet d’horloge atomique la plus précise d’Autriche.

Point de situation - la recherche en matière d’énergie nucléaire en Autriche

Autriche | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
22 septembre 2022

En Autriche, il n’existe que deux installations nucléaires en fonctionnement : un réacteur de recherche à Vienne et une installation de gestion des déchets dans la commune de Seibersdorf. Retour sur les spécificités de ce réacteur et sur l’état de la recherche en matière d’énergie nucléaire, dans un pays qui s’oppose farouchement à l’utilisation de ce type d’énergie.

Retour sur l’édition 2022 du Forum européen d’Alpbach

Autriche | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
22 septembre 2022

Le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Autriche/Institut français d’Autriche, représenté par deux membres de son pôle scientifique et universitaire, a pu assister pour la première fois au Forum européen d’Alpbach, grand rendez-vous des sphères scientifiques, politiques et économiques en Europe. Retour sur cette édition 2022 portée sur la "Nouvelle Europe".

Une équipe de chercheurs de l’Université des sciences appliquées de Haute-Autriche développe un outil de surveillance pour augmenter la résilience face aux crises alimentaires

Autriche | Agronomie et alimentation
30 juin 2022

La pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine montrent que les chaînes d’approvisionnement alimentaire sont loin d’être à l’abri des crises. Une équipe de chercheurs de l’Université des sciences appliquées de Haute-Autriche (FH Oberöstererich) travaille sur un système d’évaluation et de résilience face aux risques actuels.

L’Université d’Innsbruck réalise une percée dans le domaine de l’informatique quantique

Autriche | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
30 juin 2022

Si la course à l’informatique quantique se poursuit à travers le monde, les applications pratiques de ces ordinateurs à la puissance de calcul inégalée restent assez théoriques. L’un des freins majeurs à leur mise en œuvre est la complexité de la correction des erreurs de calcul. Une équipe de chercheurs de l’Université d’Innsbruck vient pourtant de publier des recherches dans lesquelles ils affirment avoir trouvé le moyen de surmonter cet obstacle.