Soil C quest : enrichir la terre tout en nettoyant le ciel des gaz à effet de serre

Australie

Actualité
Australie | Agronomie et alimentation
30 mai 2017

L’un des problèmes majeurs que rencontre l’agriculture dans le monde est le déclin de matières organiques dans les sols. En effet, ces matières organiques, caractérisées par l’association d’eau et de matières carbonées ont un rôle crucial sur la fertilité de la terre. Leur présence joue sur la conservation d’eau et de minéraux dans le sol, sur la réduction des effets d’un pH ou d’une salinité élevés de la terre, et sur la stabilité même de la structure du sol. L’augmentation de la présence de matières organiques dans le sol est essentielle pour un usage durable des terres agricoles.

Il existe de nombreuses pratiques permettant de stocker du carbone sous forme organique dans le sol. Elles consistent à ajouter à la terre des composés dérivés de plantes. Mais en raison de leurs tailles, ces composés restent dans les zones aérobies de la terre, et le carbone organique est rapidement oxydé et dégradé. Ces pratiques ne permettent donc pas de stocker durablement les matières organiques.

Cependant les chercheurs de Soil C Quest ont découvert une méthode permettant de déposer les matières organiques dans les zones anaérobies du sol. Les filaments développés par certains champignons sont suffisamment fins pour pénétrer profondément le sol et échapper à l’oxydation, et contiennent de la mélanine, une forme de carbone organique.

Cette découverte permettrait non seulement d’enrichir les terres agricoles de façon durable, mais aussi de réduire la concentration de l’atmosphère en Dioxydes de Carbone, puisque le sol pourrait devenir un moyen efficace et maniable de stocker le carbone atmosphérique et de lutter ainsi contre le changement climatique.

C’est pourquoi le projet Soil C Quest est l’un des lauréats de l’initiative « 100 projets pour le climat » qui a éclos dans la dynamique de la COP21, afin d’accélérer l’émergence d’initiatives citoyennes pour lutter contre le réchauffement climatique.

Illust:34.7 ko, 470x353

Hyphes, ou filaments très fins développés par les champignons, qui peuvent mesurer plusieurs centimètres de long, mais n’avoir que quelques microns de diamètre

Pour en savoir plus sur Soil C Quest