Budget fédéral australien 2019-2020 recherche, science et technologie, innovation Principales mesures

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
20 mai 2019

Le gouvernement fédéral a annoncé le 2 avril 2019 ses orientations budgétaires 2019-2020 pour la science et l’innovation. Au total, ce sont près de $9 milliards qui seront alloués pour la Science et la Technologie, ce qui recouvre entre autres le déploiement de nouvelles infrastructures de recherche, le financement de la R&D et le soutien à la transition digitale.

D’une manière générale, les moyens attribués aux départements de l’Industrie, de la Science, de l’Education ainsi qu’aux principales agences fédérales (CSIRO, ANSTO, AIMS, ARC) vont augmenter de 2.7% l’année prochaine. A noter toutefois la forte réduction des moyens pour la recherche alloués aux universités ($345 millions de réduction par rapport au budget 2018).

Pour Karen Andrews, ministre pour l’industrie, l’innovation et la science, ce budget entend soutenir la transition vers l’industrie du futur et le développement des compétences clefs nécessaires aux emplois de demain qui renforceront l’économie.

Les principales mesures concernant la science et l’innovation sont détaillées ci-dessous. Elles concernent fortement le domaine spatial et le domaine médical, deux secteurs clés de la coopération bilatérale France-Australie.

1. Espace 

 

  • $73.2 millions alloués au développement du secteur spatial Australien.
     
    • $47.7 millions attribués à l’agence spatiale Australienne nouvellement créée,
    • $19.5 millions alloués à la création d’un fonds national pour les infrastructures spatiales, le but étant de soutenir l’émergence d’une industrie spatiale australienne et de tripler sa valeur à $ 12 milliards d’ici 2030. Ce fond de $19.5 millions inclut entre autres :
      • $2 millions pour le développement d’une capacité de production de rang mondial dans le domaine spatial en Nouvelle-Galles du Sud.
      • $6 millions pour la création d’un centre de contrôle de mission en Australie du Sud. Il abritera une plateforme pour les PME ainsi que des laboratoires de recherche pour le suivi des microsatellites.
    • $6 millions attribués au centre pour les découvertes spatiales (« Space Discovery Centre »)

Ces investissements viennent conforter la stratégie décennale australienne sur les applications spatiales civiles.

  • A cela s’ajoute aussi, l’investissement de $5 millions pour un centre de recherche sur la matière noire. Ce laboratoire souterrain sera affilié à l’université de Melbourne.

2. Santé-Médecine

La répartition du budget 2019-2020 fait la part belle à la recherche médicale. Le gouvernement de Scott Morrison souhaite investir dans les « life-saving technologies » et pour cela une dotation de $5 milliards sera attribuée au fonds pour le futur de la recherche médicale (MRFF), et répartie sur 10 ans. Les secteurs concernés seront l’innovation en santé, les essais cliniques, et la recherche médicale.

  • Parmi les $5 milliards :
    • $614 millions financeront la recherche sur les maladies et cancers rares,
    • $220 millions pour les maladies cardiovasculaires,
    • $150 millions pour la recherche sur les cellules souches, et
    • $605 millions seront attribués aux infrastructures cliniques.
       
  • De plus, une nouvelle dotation de $931 millions portera à $1.3 milliards le plan d’investissement pour le développement de nouveaux traitements et thérapies basé sur les technologies de pointe et les dernières avancées en matière de recherche.
     
  • Le fonds d’innovation en santé bénéficiera de $50 millions pour la période de 2018-2019, ($36.7 millions pour la Nouvelle-Galles du Sud et $13.3 millions pour l’Australie Occidentale). Les financements pour la période 2020-2021 s’élèveront eux aussi à hauteur de $50 millions. Le fond d’innovation en santé, mis en place en 2018, a pour but le développement à terme de projets en médecine préventives et une meilleure utilisation des données de santé.
     
  • $200 millions additionnels seront apportés au projet « My Health Record » sur la période 2019-2020 afin de soutenir son déploiement.
     
  • L’innovation en santé bénéficiera aussi de l’investissement de $4.4 millions sur 4 ans pour la mise en œuvre des recommandations du « National Gene Technology Scheme ».
     
  • $40.7 millions pour la période 2018-19 puis $27.3 millions pour 2021-2022 seront mis à disposition pour la construction d’un centre de proton-thérapie, afin de soutenir la recherche et les essais cliniques dans la lutte contre le cancer. Ce partenariat inclut le gouvernement de d’Australie du Sud.
     
  • Enfin, $56 millions seront aussi attribués à l’ANSTO pour la production d’isotopes radioactifs et pour le traitement et la gestion des déchets en médecine nucléaire.

3. Climat – Environnement – Antarctique

  • $25 millions seront attribués à un centre pour la recherche climatique, environnementale et côtière. Situé à Nepean Point dans le Victoria, il sera administré par l’Université de Monash.
  • $0.5 million sur 5 ans seront investis à la création d’un conseil scientifique au sein de l’Australian Antartic Division pour mettre en œuvre le rapport de gouvernance remis par l’AAD au gouvernement en 2017.
  • $2.9 millions seront mis à contribution pour la création d’entreprises chefs de file de l’innovation en agriculture.

Promotion des Sciences 

Une enveloppe de $3.4 millions sur 4 ans sera attribuée au développement de l’implication des femmes dans les sciences dures (STEM sciences). Cela recouvre le financement de l’initiative pour l’équité des genres (SAGE) et la promotion des vocations scientifiques chez les enfants. Cette première initiative est menée par l’académie des sciences australienne (AAS) ainsi que l’académie australienne de technologie et d’ingénierie (ATSE).
 
$15.1 millions seront attribués à Questacon, organisme de diffusion scientifique, pour étendre son programme de promotion de la science au grand public.

Réduction des dépenses 

Parmi les coupes budgétaires, on recense :

  • Les $3.9 milliards du fonds Investissement Education (« Education Investment Fund ») qui ont été réalloués à un fonds pour les mesures d’urgences.
     
  • L’amputation de $1.35 milliards aux mesures d’encouragement fiscal à la recherche et au développement devrait durement toucher les start-ups.
  • $50 millions de réductions sur 5 ans du programme entrepreneurial et de l’initiative des Industry Growth Centres.