L’alliance des organisations scientifiques allemandes publie un mémorandum « sur la liberté de la science »

Allemagne

Brève
Allemagne
3 septembre 2019

A l’occasion du 70e anniversaire de la Loi fondamentale (Grundgesetz), l’alliance des organisations scientifiques allemandes (Allianz der Wissenschaftsorganisationen) publie un mémorandum « sur la liberté de la science ». Objectif affiché : Mettre en avant les conditions nécessaires à l’exercice de cette liberté et la renforcer face aux défis futurs.

Rappelant que la liberté de la science, protégée par l’article 5§3 de la Loi fondamentale allemande, est une condition préalable au progrès économique et social du pays ainsi qu’un des piliers de la démocratie libérale, l’alliance des organisations scientifiques met en avant la nécessité pour exercer cette liberté de disposer de moyens financiers garantis par l’État et d’une autonomie juridique vis-à-vis de ce dernier.

Dix propositions sont ensuite formulées afin de garantir cette liberté. Il s’agit de : la promotion de la liberté scientifique à travers le monde, le renforcement de la confiance des citoyens vis-à-vis des connaissances scientifiques, la gestion responsable des institutions de recherche, la nécessité de règles juridiques et éthiques discutées dans des structures telles que des comités d’éthique, la liberté du choix des sujets de recherche, la garantie de l’autonomie juridique et financière des institutions scientifiques, un système d’évaluation basé sur la qualité et non la quantité, la protection de la culture du débat, le renforcement de la communication scientifique et enfin la protection de la liberté scientifique dans le cadre du transfert de compétences et dans les relations avec les entreprises.

Ces propositions s’adressent aussi bien aux représentants politiques qu’aux institutions de recherche qui s’engagent, via ce mémorandum, à les faire appliquer au sein de leurs structures organisationnelles.

L’Alliance des organisations scientifiques est l’association de représentation du monde scientifique et académique la plus importante d’Allemagne. Elle regroupe la communauté Leibniz (Leibniz-Gemeinschaft), la fondation Alexander von Humboldt, le DAAD (Service allemand d’échanges universitaires), la DFG (Fondation allemande pour la recherche), la Fraunhofer-Gesellschaft, la Helmholtz-Gesellschaft, la conférence des recteurs allemands, la société Max-Planck, l’académie des sciences Leopoldina et le Conseil scientifique allemand.

La publication de ce mémorandum conclut un cycle de conférences organisé par l’alliance dans le cadre des célébrations du 70ème anniversaire de la Loi fondamentale.

Plus d’information : https://wissenschaftsfreiheit.de/abschlussmemorandum-der-kampagne/

Source : Communiqué de presse de l’académie nationale des sciences Léopoldina : https://www.leopoldina.org/presse-1/pressemitteilungen/pressemitteilung/press/2645/

Rédactrice :
Lisa Lacroix, lisa.lacroix[at]diplomatie.gouv.fr www.science-allemagne.fr